la légendaire forêt de Mormal

Posté par tchiotbiloute59 le 28 juin 2011

C’est une forêt que peu de gens connaissent et pourtant c’est la 2ème plus grande au nord de Paris, 10 000 ha de chlorophylle. L’origine de son nom viendrait des racines celtiques, « mor »signifiant grand et « mal » méchant mais ça pourrait être également « Mors Malorum », la mort des méchants, guerre entre le roi de Trèves Ursus et la reine des Belges Ursa en 700 av-JC. La victorieuse Ursa décide de planter autant d’arbres que de morts, des chênes auraient alors été planté en mémoire des hommes et des hêtres pour la mémoire des femmes.

D’autres légendes occupent la forêt comme aux fontaines de « Malgueule » et « la Diablesse », on dit que le géant Gargantua aurait son tombeau au lieu dit « Morgnies, que le carrefour de l’Opéra aurait été le lieu d’une scène de théâtre improvisé pour Louis XIX (Roi de France pendant … 20 min)

Une autre légende raconte qu’un riche Sarrazin installé dans la région voulait épouser la fille d’un fermier. Cette dernière, opposée à cette union, demanda au Sarrazin de rechercher une source que jamais personne n’avait pu localiser. Déterminé, le Sarrazin trouva la source mais la jeune fille prise de panique, fit reboucher le trou, provoquant la colère de son prétendant qui repartit chez lui. Quelques années après, les enfants de la jeune fille, partis cueillir des champignons, s’engouffrèrent dans le sol : la source du Sarrazin avait attiré à elle les enfants de celle qui avait refusé de boire son eau.

Une légende plus récente raconte que le curé de Locquignol, village qui se trouve dans une clairière au milieu de la forêt, tua d’un coup de fusil le dernier loup de la forêt en mars 1845. Celui-ci mesurait 1m54 de long. C’est aujourd’hui la laie du curé.

Des tombes mérovingiennes ont été retrouvé prés du carrefour du Blanc Cheval, les blockhaus au nord de la forêt ont été colonisés par les chauves-souris et d’autres lieux gardent leurs mystères comme le sentier de la Sorcière, l’Homme de Pierre, le Vert Donjon, le Quesnes à Maronnes (ça doit signifier en picard le chêne à pantalons), laie de l’Abîme, etc …

 

Image hébergée par servimg.com

 

La route de la Rouge Mer aurait été baptisé ainsi en raison de la couleur que la Sambre toute proche avait pris après la bataille entre Ursus et Ursa, c’est aujourd’hui une zone bien verte !

 

Image hébergée par servimg.com

 

pour plus de détail, un article de la Voix du Nord sur la légende de la bataille entre Ursus et Ursadans: ICI

si quelqu’un connaît d’autres légendes sur la forêt de Mormal ou même sur l’Avesnois je suis preneur ! ;)

14 Réponses à “la légendaire forêt de Mormal”

  1. Kristin dit :

    que de légendes dans cette forêt! presqu’autant que dans Broceliande…juste une remarque « mor » ça veut plutôt dire mer …mais une mer verte comme celle-là c’est bien mérité!

  2. merci Kristin, la forêt de Brocéliande est encore plus légendaire avec les aventures du roi Arthur
    oui c’est vrai que mer verte lui va bien, « mor » a peut-être plusieurs définitions ?

  3. Blomme dit :

    Je recherche des légendes du pays de Mormal, je connaissais celles que vous évoquez mais je ne connais pas
    celles à propos de malgueule et la diablesse. Auriez plus de précision ?

  4. malheureusement j’ai fait beaucoup de recherches sur le net et je n’ai trouvé que ça. Faudrait que j’aille faire un tour un jour à la bibliothèque, il doit exister des livres sur les légendes de Mormal et plus généralement de l’Avesnois
    merci pour la visite :)

  5. Holgado dit :

    Bonjour,

    La bibliothèque de Ruesnes participe à Bibliothèques en Fête sur le thème du fantastique. Elle proposera une rencontre avec l’auteur Michel-René Bouchain le samedi 20 octobre 2012 autour de son oeuvre « Récits improbables terribles ou légers du Pays de Mormal ». Le dimanche, une conteuse sera présente.
    Les bibliothécaires souhaitent vous inviter à exposer vos photos concernant les légendes de l’Avesnois. Cela vous paraît-il envisageable ?
    Cordialement

  6. jacquy Delaporte dit :

    Je viens d’écrire un livre sur la forêt de Mormal: « La forêt de Mormal, des arbres…des hommes…des légendes », après une vingtaine d’années de recherches. Je retrace l’histoire de ce massif forestier de la Gaule à nos jours en 732 pages et 178 illustrations couleur,
    au format 160×240. Je viens de lancer une souscription au prix de 33€ port compris, mon ouvrage sortira le 1er septembre et je le présenterais dans un stand Pâture d’Haisnes à l’occasion de la fête de la forêt qui se tiendra à Locquignol le dimanche 15 septembre 2013. J’apprécie beaucoup vos photos et n’hésitez pas à me contacter, ce sera avec plaisir que je vous répondrai et peut-être vous rencontrerai le 15 septembre. Je suis passionné d’histoire locale et de nature.
    Bien cordialement
    Jacquy

  7. jacquy Delaporte dit :

    mille excuses, lire « je le présenterai dans un stand Pâture d’Haisnes….. »

  8. jacquy Delaporte dit :

    la souscription de mon livre sur l’histoire de la

  9. Julie dit :

    Bonjour Mr Delaporte,

    Je souhaite vous acheter votre livre pour le Noël de mon beau papa.
    Où puis-je l’acheter?

    Bien cordialement,

    Julie

  10. delaporte jacquy dit :

    Mon livre sur l’histoire de la forët de Mormal de la Gaule à nos jours peut ëtre commandé à mon adresse:
    Jacquy Delaporte
    14 rue Charles Ronsse
    59493 Villeneuve d’Ascq
    Au prix de 30 € + 9,50 € de colissimo avec dédicace sur demande
    Un beau cadeau de Noel ou d’anniversaire (livre de 732 pages en quadrichromie)m

    Merci

  11. Hoëz dit :

    Bonjour,
    Pour les anciens bûcherons, un  » quesne à marronnes » était un chêne dont l’écorce était saine mais cachait un bois inexploitable. Mon père, issu d’une famille de bûcherons, utilisait souvent l’expression  » y’é faux comme un quesne à marronnes » pour désigner un hypocrite.

    Quant à la Rouge Mère, il conviendrait peut-être d’y voir le lieu de la bataille de la Sambre qui a vu s’affronter les armées de Jules César et des Belges coalisés. Nous sommes là sur le territoire des Nerviens dont le chef était Boduognat. Non seulement, la topographie correspond au récit de Jules César mais près de là, se trouve la laie Boduognat ( cette laie se trouve près du champ de tir et descend vers la Sambre). Le lieu-dit « Les Ethoquies », peut faire référence aux haies « tressées » par les Nerviens pour entraver la marche de l’ennemi. Il y a encore peu de temps, les herbagers allaient chercher des « étiques » en forêt pour entretenir leurs haies d’épines.

  12. georges dehove dit :

    @hoez
    Ta version serait la bonne tant pour le chêne à marronnes que pour la bataille de Buognatos ,nervien de la lignée de Clovis et qui fut vainqueur une première fois sur la Sambre. Mais il ne poursuivit pas les armées de César qui purent se reconstituer pour vaincre ( à Famars?) ensuite les nerviens qui attendirent les bellovaques en vain( de Beauvais) réduits de 15000 à 500
    Cesar les épargna pour leur bravoure.Il avait eu chaud aux fesses.

    mormal de mal mort viendrait du marécage malsain qui prévalait à cet endroit et qui fut endiguée par des campagnes de plantations par les seigneurs de Berlaimont.
    « le bouzouk » terrassé symboliserait l’assainissement de cet espace (fête annuelle du dragon à Berlaimont).

  13. delaporte jacquy historien local dit :

    Mormal est d’origine celtique, môr signifiant haut, élevé et mal, mont, colline.De source scientifique il est aussi avancé, la forêt ayant connu le nom de Mourmail, Mour viendrait de Moere qui se prononce mour, signifiant tourbe et mail, mal colline.
    Quant à Rouge Mer et non mère aucun rapport avec la bataille d’Ursa et d’Ursus en 750 avant JC et qui reste une légende.Ce n’est pas une légende, le curé de Locquignol a bien bien abattu en 1840 et le dernier en 1852 par un garde-forestier (archives de l’Office régional des forêts à Lille)
    Suite au succès de mon livre sur l’histoire de la forêt de Mormal de la Gaule à nos jours, je prépare un album photos sur cette forêt et toute carte postale ou photo se rapportant à cette forêt sera la bienvenue (transmette après scan en 300dpi à delaporte.jacquy@neuf.fr). Merci d’avance

  14. Philippe Duquesnois dit :

    Monsieur Delaporte, je viens de terminer votre ouvrage, acheté chez Mado à Locquignol : good job ! Très intéressant et très documenté.
    Je vais (essayer) de me rendre sur la tombe de Gargantua…
    Merci aussi au webmaster des infos…

Laisser un commentaire

 

l'île du diable |
Mangas |
photos sympas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photographisme
| balade
| Photos de Bretagne