Maubeuge la moderne

Posté par tchiotbiloute59 le 25 juin 2017

L’architecture moderne d’André Lurçat le long de l’Avenue Franklin Roosevelt, depuis la Place des Nations. Haut de 43 m, le clocher de l’église Saint Pierre Saint Paul, en béton armé et brique de verre, contient un carillon de 28 cloches. L’église est l’oeuvre des architectes André Lurçat et Henri Lafitte, consacrée en 1958, remplaçant l’église détruite par les allemands en 1940 comme 90% de la ville. C’est la 6ème église de Maubeuge depuis le 7ème siècle. Elle est inscrite aux Monuments Historiques depuis 2002 et en cours de restauration.

Image hébergée par servimg.com

« En 1945, André Lurçat est nommé architecte et urbaniste en chef de la reconstruction de Maubeuge. La ville sera un exemple de formalisation des théories de l’urbanisme moderne : claire, verte, ensoleillée et aérée.En 1949, André Lurçat est désigné pour reconstruire l’église. Il conçoit un édifice entièrement en béton, couvert d’une terrasse, élevé entre 1955 et 1958. Les poteaux porteurs séparent les trois vaisseaux de la nef et forment un arc de cercle entre le choeur et le déambulatoire. Deux chapelles latérales occupent les bras du transept. Les mosaïques sont l’oeuvre de Jean et Catherine Lurçat, le mobilier des autels est sculpté par Félix Roulin et les vitraux sont dus à Bernard Pelletier. André Lurçat réalise trois créations avec le financement pour les dommages de guerre : avenue Mabuse, le mail de Sambre et l’église Saint-Pierre-Saint-Paul qui se situe dans la partie nord, la plus haute de la ville. » Source : Mérimée.

« Le centre-ville de Maubeuge possède une remarquable homogénéité architecturale: les immeubles de béton et de brique datant de la reconstruction de la ville par l’architecte et urbaniste André Lurçat, après les destructions de la Deuxième Guerre Mondiale, le composent à 90%. Telle une personne au caractère bien trempé, que l’on aime ou pas ce centre à l’aspect moderne, il ne laisse jamais personne indifférent. Voilà qui n’est pas donné à toute ville! Des fameux « meetings d’urbanisme » associant les Maubeugeois à la fin des années 50 à la consécration de l’église Saint Pierre Saint Paul, symbole de la ville, dix ans plus tard, l’histoire du nouveau Maubeuge est réellement passionnante, que vous soyez férus ou pas d’histoire et d’architecture. » Source : OT Maubeuge

Apollon, le dieu solaire dans la cité du Clair de Lune…
La statue en bronze datant de 1930 est l’oeuvre du sculpteur François Sicard (1862 – 1934, lauréat du Prix de Rome, membre de l’Académie des beaux-arts) et du fondeur Gatti. Après avoir été attribuée au musée du Louvre, la statue a trôné au jardin du Luxembourg jusqu’en 1956 où elle rejoint le regretté musée Henri Boez de Maubeuge. Elle est désormais affectée au musée d’Orsay et trône sur la Place Verte.

Image hébergée par servimg.com

Maubeuge (Nord – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Laisser un commentaire

 

l'île du diable |
Mangas |
photos sympas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photographisme
| balade
| Photos de Bretagne