Eglise Saint Pierre Saint Paul – Maubeuge

Posté par tchiotbiloute59 le 22 octobre 2018

Malgré ce que l’on peut penser, Maubeuge compte un riche patrimoine historique, dont 7 sont inscrits et classés. C’est d’ailleurs la commune de l’Avesnois qui en compte le plus. Parmi ces monuments historiques se trouve l’église Saint Pierre Saint Paul, oeuvre des architectes André Lurçat et Henri Lafitte, consacrée en 1958. Il s’agit de la sixième église de Maubeuge depuis le VIIème siècle.

Image hébergée par servimg.com

Elle remplace l’église Saint Pierre, qui était située sur la Place d’Armes, et qui fût abîmée par les bombes incendiaires allemandes en 1940. Inscrite aux MH en 1943, elle sera totalement détruite par les bombardements de 1944.
« Cinq églises se sont succédé entre le 7e siècle et 1940. L’édifice précédant celui étudié ici avait été construit après 1815, dans un style néo-classique et était situé sur la place d’Armes, devenue avenue Mabuse. Cet édifice fut endommagé pendant la Première Guerre mondiale. Un projet de reconstruction en brique (non conservé) semble avoir été proposé par l’architecte Henri Lafitte, mais n’a pas été adopté. L’église, inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en juin 1943, a été bombardée en 1944. » Source : Base Mérimée.

Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

L’église actuelle, située sur le point le plus haut de la ville, est construite dans un style moderne, avec l’utilisation du béton. Son clocher-carillon de 43 m de haut, construit en béton armé et brique de verre, contient un carillon de 28 cloches qui résonne jusque dans les remparts de Vauban. L’église fut en rénovation pendant de nombreuses années et vient de rouvrir.

« En 1945, André Lurçat est nommé architecte et urbaniste en chef de la reconstruction de Maubeuge. La ville sera un exemple de formalisation des théories de l’urbanisme moderne : claire, verte, ensoleillée et aérée.En 1949, André Lurçat est désigné pour reconstruire l’église. Il conçoit un édifice entièrement en béton, couvert d’une terrasse, élevé entre 1955 et 1958. Les poteaux porteurs séparent les trois vaisseaux de la nef et forment un arc de cercle entre le choeur et le déambulatoire. Deux chapelles latérales occupent les bras du transept. Les mosaïques sont l’oeuvre de Jean et Catherine Lurçat, le mobilier des autels est sculpté par Félix Roulin et les vitraux sont dus à Bernard Pelletier. André Lurçat réalise trois créations avec le financement pour les dommages de guerre : avenue Mabuse, le mail de Sambre et l’église Saint-Pierre-Saint-Paul qui se situe dans la partie nord, la plus haute de la ville. » Source : Base Mérimée.

Image hébergée par servimg.com

L’entrée de l’église. Admirez la mosaïque réalisée en émaux de Murano par Schmidt-Chevallier, d’après les cartons du tapissier Jean Lurçat, frère de l’architecte. Une merveille !

Image hébergée par servimg.com

L’intérieur est à l’image de l’architecture moderne : claire, sobre et épurée.

Image hébergée par servimg.com

Dans le choeur, l’orgue de style néoclassique du facteur d’orgues roubaisien Bernard Cogez, datant de 1993.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statues et le chemin de croix réalisé par Livio Korn, peintre, en 1994.

Image hébergée par servimg.com

Une des deux chapelles latérales.

Image hébergée par servimg.com

Les vitraux, en dalles de verre, sont de Bernard Pelletier.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

<— Et pour continuer ou affiner votre visite sur mon blog, vous pouvez choisir une catégorie ici à gauche

Maubeuge (Nord – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Laisser un commentaire

 

l'île du diable |
Mangas |
photos sympas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photographisme
| balade
| Photos de Bretagne