• Image du mois

    Image hébergée par servimg.com
  • COPYRIGHT ©

    Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations

  • Image hébergée par servimg.com
  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Article France 3 Nord Pas de Calais

  • Pages FACEBOOK

  • Calendrier

    novembre 2019
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • p'tit sondage :)

    Vous venez une fois par ...

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Fils RSS

  • Actualité Twitter

  • Instagram

    Instagram a renvoyé des données invalides.

    Suivez-moi sur Instagram

Cassel – Village Préféré des Français 2018

Posté par Melvin le 10 septembre 2019

Cassel, le village préféré des Français 2018, point culminant des Flandres du haut de ses 176 mètres d’altitude. Un village où se conjugue paysages, patrimoine et convivialité.

Image hébergée par servimg.com

Le Musée de Flandre de Cassel, musée du département du Nord, ancienne Châtellenie datant des XVIème et XVIIème siècles et classé aux Monuments Historiques depuis 1910.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Maison sur la Grand’Place de Cassel datant de 1634. Il s’agit de l’Hôtel Lengle, ancienne résidence des prévôts et chanoines du chapitre de la collégiale Saint Pierre (détruite).

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

La rue du Château, entre la Grand’Place et le sommet du Mont

Image hébergée par servimg.com

La Porte du Château, vestige des remparts de Cassel, permettant d’accéder au sommet du mont avec le parc public et le moulin à vent.

Image hébergée par servimg.com

Vue depuis le sommet du Mont sur la plaine de Flandres.

Image hébergée par servimg.com

Au sommet du Mont Cassel, la statue du Maréchal Foch qui avait établi son quartier général à Cassel pendant la première guerre mondiale.

Image hébergée par servimg.com

Dominant la plaine de Flandre, le « Kasteel Meulen » (moulin du Château). Il s’agit de l’ancien moulin d’Arnèke, remplaçant le moulin du XVIème siècle brûlé en 1911. Cassel comptait 24 moulins au début du XXème siècle.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

A l’intérieur du « Kasteel Meulen »

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Cassel (Nord – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - - Cassel, - - FLANDRES, - Châteaux - fortifications, - Moulins, - NORD-PAS DE CALAIS, 3. ARCHITECTURE ET PATRIMOINE | Pas de Commentaire »

Solre-sur-Sambre – Hainaut

Posté par Melvin le 28 mai 2019

Le Château-fort de Solre-sur-Sambre (commune d’Erquelinnes). Construit en calcaire, le château fort est une ancienne propriété de la seigneurie de Barbençon de la fin du 13ème au 15ème siècle.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

« Il s’agit d’un des plus anciens château forts du Hainaut et qui constitue, par son état exceptionnel de conservation, un témoin remarquable de l’architecture des châteaux forts au Moyen âge. De chaque côté du donjon devenu tour porche, on ajouta au 14ème siècle une enceinte flanquée de quatre tours d’angle circulaires. Il est entouré de douves alimentées par la rivière « La Thure ». »

Image hébergée par servimg.com

« Plusieurs détails remarquables sont visibles de l’extérieur du château, en empruntant le sentier qui longe les fossés: mâchicoulis, masque de pierre, etc… Le pont en pierre à deux arches, qui mène à l’entrée de la tour porche, remplace un pont-levis et date de la fin du 19ème siècle. L’intérieur du château est actuellement inaccessible au public mais le village est agréable et une promenade autour du château permet d’en admirer l’architecture. » (source : erquelinnes.be)

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Après avoir fait une magnifique vallée en Avesnois, la Thure termine sa course avant de se jeter dans la Sambre.

Image hébergée par servimg.com

L’église Saint-Médard, construite au début du 16ème siècle et fortement modifiée au 18ème siècle. Elle est de style gothique hennuyer et possède des fonts baptismaux de 1434.

Image hébergée par servimg.com

Depuis l’église, vue sur la Sambre et l’ancien moulin à eau.

Image hébergée par servimg.com

Les bords de Sambre.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Écluse sur la Sambre, 1ère écluse belge après la frontière

Image hébergée par servimg.com

Solre-sur-Sambre (Hainaut – Belgique)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - Province du Hainaut, - Belgique, - Châteaux - fortifications, - Moulins, - Religieux, 3. ARCHITECTURE ET PATRIMOINE | Pas de Commentaire »

Condé-sur-l’Escaut

Posté par Melvin le 17 novembre 2018

Condé-sur-l’Escaut, arrosé par la Haine, petite rivière franco-belge qui donna son nom au Hainaut. Condé vient du celtique Condat(e), qui signifie « confluent » (de la Haine et de l’Escaut). La vile compte 10 000 habitants et est une ville fortifiée au riche patrimoine historique qui mériterait d’être mieux mis en valeur.

Elle possède également un riche patrimoine minier, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. La randonnée sur ce site minier : http://tchiotbiloute59.unblog.fr/2018/11/16/autour-de-letang-de-chabaud-latour-conde-sur-lescaut/

Les remparts

Les remparts de Condé entourent encore une partie de la ville historique, au nord et à l’ouest de la ville. Leurs origines remontent au XIIe siècle, par Baudouin IV l’Édifieur, comte de Hainaut et ont été plusieurs fois remaniés : au XVIe siècle par les Espagnols, au XVIIIe siècle par Vauban, au XIXe siècle par Séré de Rivières et au XXe siècle.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

La Porte Vautourneux, reconstruite en 1707, remplace une porte beaucoup plus ancienne, la porte Rombault qui faisait partie de l’enceinte médiévale du XIIe siècle. On devine encore une partie de ces remparts et une tour à proximité. C’est en escaladant cette porte Rombault que les huguenots belges entrèrent dans la ville au XVe siècle, la mettant à sac et dispersant les reliques de Saint-Wasnon. La Porte Vautourneux a, elle, une histoire un peu moins mouvementée. Située à l’une des entrées principales de la ville, elle constituait un abri pour les voyageurs de passage. Elle est classée aux Monuments historiques depuis 1935.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

A l’ouest de la ville, les remparts suivent les eaux du canal du Jard. L’enceinte de Vauban mérite un détour, dommage que le site ne soit pas mis en valeur et les remparts à l’abandon…

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Le Quai du Petit Rempart

Le Quai du Petit Rempart, arrosé par l’Haine, occupé autrefois par les péniches.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Sur le quai, je vous conseille le Chancel, bar et restaurant/estaminet familial typique du Nord avec ses bons plats régionaux, comme le potjevleesch :D

Image hébergée par servimg.com

L’Hôtel de ville de Condé-sur-l’Escaut , datant de 1774. Devant elle, la Place Delcourt est en travaux et se refait une beauté.

Image hébergée par servimg.com

La Place Verte

Au centre de la Place Verte, entouré d’arbres, se situe un très beau kiosque à musique, datant de 1881.

Image hébergée par servimg.com

A l’ouest de la place, le Château de Bailleul (1411) et à gauche l’ancien Relais de Poste (début XVIIIe) dit : « La Couronne d’Espagne / De Spaanse Kroon ».

« Ce siège d’une des deux familles seigneuriales de Condé fut construit il y a plus de 600 ans. Son apparence extérieure de château fort médiéval est frappante avec ses échauguettes. L’aile droite a été rebâtie au XVIIe siècle, avant que le château ne soit aménagé et meublé. Les immeubles qui le flanquent datent aussi de cette époque. C’est une façade à ne pas manquer lors d’une promenade dans Condé-sur-Escaut. Vous pouvez aussi visiter les étages en utilisant les deux escaliers, restés en l’état, dont un a été construit pour la visite de Louis XIV en 1691. En accédant au grenier, vous aurez une vue panoramique de Condé et des environs. A noter, chaque mois, les membres de l’association Archéolocale organisent des spectacles au château de Bailleul, en costumes d’époque. Au programme : saynètes, danses traditionnelles, musique médiévale, ateliers de filature ou d’enluminures… »

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

A l’est, l’église Saint-Wasnon, construite à partir de 1751, elle est accolée à un clocher construit de 1607 à 1621. Elle est classée monument historique depuis 1978. Le clocher est construit en brique, pierre et grés. D’une hauteur de 44 mètres, il présente une charpente en forme de bulbe flanqué de quatre clochetons également à bulbe. La façade de l’église, de style classique, est construite en pierre blanche. Elle comporte deux étages érigés sur un soubassement de grès. Le portail est encadré de colonnes cannelées, en pierre de Bavay, et est décoré de bas-reliefs datés de 1856. La nef comprend douze colonnes ioniques en pierre bleue de Marbaix.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Le Château de Nicolas d’Avesnes

Le château de Nicolas d’Avesnes, un des 3 châteaux de la ville. Nicolas, seigneur d’Avesnes et de Condé, fit élever le château au milieu du XIIe siècle à l’emplacement de Notre-Dame de Condé sur le confluent Haine – Escaut, où les Normands s’étaient retranchés à la fin du IXe siècle. Louis XIV le transformera en arsenal.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Autour du châtelet d’entrée, cinq tours philippiennes demeurent : la tour du Dragon ; la tour Mahaut (du nom de l’épouse de Nicolas d’Avesnes, Mahaut de Namur) ; la tour Nicolas, plus grosse que les autres, posée sur le point de confluence de la Haine et l’Escaut, la tour de l’Escaut et la tour du Moulin.
Des fouilles archéologiques sont en cours et se visitent.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

A côté du Château se situe le Moulin de Croÿ, ancien moulin à eau datant des années 1484 et 1514. La tour pigeonnier date de 1775. C’est aujourd’hui un très bon restaurant réputé.

Image hébergée par servimg.com

Condé-sur-l’Escaut (Nord – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - - Condé-sur-l'Escaut, - - HAINAUT, - Châteaux - fortifications, - Kiosques, - Moulins, - NORD-PAS DE CALAIS, - Religieux, 3. ARCHITECTURE ET PATRIMOINE | Pas de Commentaire »

Moulin de Warpont – Boulogne-sur-Helpe

Posté par Melvin le 22 septembre 2018

Le Moulin de Warpont à Boulogne-sur-Helpe, moulin à eau sur l’Helpe mineure dont la construction remonte au XVIème siècle !

Image hébergée par servimg.com

Il avait la particularité de posséder une ventellerie en pierre bleue crochetée (crochets en acier plombé), une des rares de l’Avesnois. Elle est aujourd’hui détruite… merci l’Europe !

Image hébergée par servimg.com

Boulogne-sur-Helpe (Nord – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - - Boulogne/Helpe, - - AVESNOIS, - Moulins, - NORD-PAS DE CALAIS | Pas de Commentaire »

Moulin – Floursies

Posté par Melvin le 6 juillet 2018

L’ancien moulin de Floursies, sur la Tarsies, à moins d’1 km de la source (Fontaine Saint-Eloi). Il a été construit au XVIème siècle et servait de forge. Il est transformé en moulin à farine au XIXème siècle.

« Dans leur livre Moulin en Avesnois, Claude Lompret et Jérôme Chrétien datent ce moulin du XVIème siècle. Selon eux il est fort possible qu’à l’origine il ait été une forge, vu ses dimensions et surtout l’ancien nom du lieu : La Forgette. Les forges hydrauliques étaient souvent de faibles dimensions, et le moulin de Floursies est l’un des plus petits de l’arrondissement (7 mètres sur 10). De plus, au XVIème, siècle les habitants de Floursies devaient moudre leur grain au moulin banal de Saint-Aubin, ce qui renforce la thèse d’une ancienne forge.
La roue à augets en fonte aciérée, que l’on peut encore observer, date du XIXème siècle. C’est à cette époque que la forge aurait été transformée en moulin à farine.
D’après les actuels propriétaires, le moulin aurait fonctionné jusqu’en 1962. Aujourd’hui, la roue, plutôt dégradée, est le seul vestige de l’ensemble du mécanisme qui faisait tourner les meules. Quant au bief qui occupait environ 10 ares, quelques arbres en indiquent encore les contours, mais il s’est envasé et n’est plus en eau, même si le ruisseau de la Fontaine Saint-Eloi y circule toujours.
Entre les cadastres établis en 1813 et 1868, l’emprise générale du moulin est restée la même. Entre ces dates, les contours du bief sont devenus plus rectilignes, tout comme ceux du carrefour, ce qui est sans doute lié à la nécessité de stabiliser la route. Sur les cadastres semble être dessiné un canal de vidange du bief. La roue n’est pas représentée en 1813. En 1869 un nouveau bâtiment abritant des écuries apparaît en face du moulin ; il est agrandi sur le cadastre de 1933, formant aujourd’hui une maison.

Le bâtiment, de forme irrégulière, semble avoir été remanié ou construit en plusieurs fois. Un badigeon couvre les matériaux et rend difficile toute interprétation de son évolution. La partie en eau du bief devait venir très près de la façade, à environ 2 mètres. Il devait avoir une profondeur comprise entre 1, 5 et 2 mètres. La vanne qui alimentait la roue par le haut est doublée par la vanne de décharge. La chute fait près de trois mètres de haut. D’après des documents d’archive datant de 1829 il y aurait eu à cette époque deux roues successives. La couverture, côté bief, est en demi-croupe. Un petit bâtiment est accolé à l’arrière du moulin. » Source : Base Mérimée

Image hébergée par servimg.com

Floursies (Nord – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - - Floursies, - - AVESNOIS, - Moulins, - NORD-PAS DE CALAIS | 1 Commentaire »

Moulin Tissot

Posté par Melvin le 12 avril 2018

Soleil de Provence… Le Moulin Tissot, un des 4 moulins du village, près du moulin d’Alphonse Daudet. Daudet avait projeté d’acheter ce moulin où il venait fréquemment. Il arrêtera de tourner en 1905, il a été restauré en 2016.

Image hébergée par servimg.com

Fontvieille (Bouches-du-Rhône – Provence-Alpes-Côte d’Azur)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - Bouches-du-Rhône, - - Provence, - Moulins, - SUD DE FRANCE | Pas de Commentaire »

12345...22
 

l'île du diable |
Mangas |
photos sympas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photographisme
| balade
| Photos de Bretagne