T’chiottes blagues in nord !

Posté par Melvin le 13 avril 2007

L’humour du Nord !!!  emoticone    à lire avec l’accent ch’ti évidemment, hin !

- Dit Pa, ein’ olive cha a des pattes ?
- Hein ?
- Ein’ olive cha a des pattes ?
- Bin nan ! Babach’ !!!
- Alors ch’est un cafard qu’té viens d’minger…

- Mi, quind j’bos du café jé n’peux pu dormir…
- Bin mi, ch’est l’contraire.
- Quo qu’té m’cante ?
- Et Bin, quind j’dors, jé n’peux pô boire ed’ café…

« Carvin, petite ville du Pas de Calais… Un soir au dîner, la petite demande à son père :
- Papa, pourquoi qu’t'éto toudi tout rouch ?
- Ben tu vô m’file, chéto l’été, et in mobylette tu prin des coups ed’soléle et t’pio elle devient toute rouch. La fillette opine du chef mais ne paraît pas totalement convaincue.
- Mais pôpô, in hiver aussi t’es tout rouch…
- Ben oui m’file, in hiver y faiso frô. Su’mobylette, le frô et ch’vitesse cha t’faiso in’ pio toute rouch avec… Alors la mère, excédée, saisit la bouteille de vin et la tend à sa fille.
- Tiens, passe el’mobylette à tin pèèère ! »

Ché l’tiote al dit à s’ mère :
- ravisse un mouque.
- C’hé pô un mouque mé ein’ mouque qu’in dit…
- L’tiote avec des yeux ronds :
- commint qu’in sais qu’ ché ein’ femelle ?

Ch’est deux camarat’ qui discutent insempe :
- Cha va t’in ju ?
- Mi cha va et ti ?
- Cha va ch’est le printemps, les ti osiaux sont contints, tout i arvit, tout i sort ed’ terre !
- Arrêtes ! j’ai intérré m’ belle-mère l’ semaine passée !

Ca s’passe dins un tiot troqué du côté d’Bully les mines, à ch’bout d’halène. Ch’barman et sin seul client sont in train ravissé les infos al’ télévision.
Su’ les imach’, ein’ jeune femme et in haut d’un HLM prête à sauter.
L’barman dit alors :
- 100 €uros qu’al’ saute !
- D’accord ! qui dit ch’client
Et là, au bout d’un momint, l’femme al’ saute…
Ch’client qu’avot donc perdu sin paris, tind ses 100 €uros à ch’barman…
Alors ch’Barman il li dit :
- Garde les ! J’peux pô les prinde…
- Commint cha ! J’ai perdu min paris…
- Ouaip ! Mais s’midi, au journal ed’ JP Pernaud, j’avo d’ia vu l’reportach’…
- Bin mi auchi, j’l'avo vu, mais ch’pinso pô qu’al’ allo core sauter…

In classe ed’ sciences naturelles, ch’professeur d’minde à Cafougnette : – Peux-tu me dire comment se reproduisent les hérissons ?
- In f’zan très attention M’sieur…

Cafougnette y va vire sin professeur et li d’minde :
- A vous n’avis, est-ce que j’peux ête puni pou’ quet’coss’ que j’n'ai pô fait ?
- Bien sûr que non Cafougnette, on ne peut pas te punir pour quelque chose que tu n’a pas fait…
- Ah bin cha va alors !!! parc’que j’ai pô fait mes d’voir hier…

Publié dans - - ch'ti, - humour, - NORD-PAS DE CALAIS, 5. AUTRES | 8 Commentaires »

Canchon dormoire : Le p’tit quinquin !!!

Posté par Melvin le 28 mars 2007

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Le P’tit Quinquin est une chanson du poète lilloisAlexandre Desrousseaux (1820-1892), écrite en 1853 en ch’timi, patois du Nord en France. Son titre original est Canchon Dormoire, autrement dit berceuse. Mais plus qu’un berceuse, cette chanson illustre la vie intime des ouvrières dans ce Nord de la fin du XIXe siècle.

Le P’tit Quinquin fut chanté pour la première fois à Paris en 1855, et allait être connue bien au-delà de l’aire linguistique du picard. Simplement écrite à l’occasion des Fêtes de Lille, elle devint si populaire qu’elle contribua à souder l’identité culturelle du Nord de la France, au point de devenir la chanson de marche des soldats nordistes partant pour la guerre franco-allemande de 1870. C’est en quelque sorte l’hymne officieux et populaire de la ville de Lille, sonné par le carillon du beffroi de la chambre de commerce de Lille.

L’interprète récent le plus célèbre du P’tit Quinquin fut Raoul de Godewarsvelde (1928-1977).

Le p’tit quinquin

{Refrain:}
Dors, Min p’tit quinquin,
Min p’tit pouchin, Min gros rojin
Te m’fras du chagrin
Si te n’dors point ch’qu’à d’main
Ainsi, l’aut’ jour eun’ pauv’ dintellière,
In amiclotant sin p’tit garchon
Qui d’puis tros quarts d’heure,
n’faijot qu’braire,
Tâchot d’linformir par eun’ canchon.
Ell’ li dijot : Min Narcisse,
D’main, t’aras du pain n’épice
Du chuc à gogo
Si t’es sache et qu’te fais dodo !
{au Refrain}

Et si te m’laiche faire eun’bonn’semaine
J’irai dégager tin biau sarrau,
Tin pantalon d’drap, tin giliet d’laine…
Comme un p’tit milord te s’ras farau !
J’t'acat’rai, l’jour de l’ducasse
Un porichinell’ cocasse,
Un turlututu,
Pour jouer l’air du capiau-pointu…
{au Refrain}

Nous irons dins l’cour Jeannette-à-Vaques
Vir les marionnett’s. Comme te riras,
Quand t’intindras dire : « Un doup pou’ Jacques ! »
Pa’ l’porichinell’ qui parl’ magas.
Te li mettras din s’menotte,
Au lieu d’ doupe, un rond d’carotte !
It’ dira merci !…
Pins’ comme nous arons du plaisi !…
{au Refrain}

Et si par hasard sin maite s’fâche,
Ch’est alors Narcisse, que nous rirons !
Sans n’n'avoir invi’, j’prindrai m’n air mache
J’li dirai sin nom et ses surnoms,
J’li dirai des fariboles
I m’in répondra des drôles
Infin un chacun
Verra deux pestac’ au lieu d’un
{au Refrain}

Allons serr’ tes yeux, dors min bonhomme
J’vas dire eun’ prière à P’tit Jésus
Pou’ qu’i vienne ichi, pindant tin somme,
T’fair’rêver qu’j'ai les mains plein’s d’écus,
Pour qu’i t’apporte eun’coquille,
Avec du chirop qui guile
Tout l’long d’tin minton,
Te poulèqu’ras tros heur’s de long !…
{au Refrain}

L’mos qui vient, d’Saint’Nicolas ch’est l’fête
Pour sûr, au soir, i viendra t’trouver
It’ f’ra un sermon, et t’laich’ra mette
In d’zous du ballot, un grand painnier.
I l’rimplira, si tes sache,
D’séquois qui t’rindront bénache,
San cha, sin baudet
T’invoira un grand martinet
{au Refrain}

Ni les marionnettes, ni l’pain n’épice
N’ont produit d’effet. Mais l’martinet
A vit’ rappajé l’ petit Narcisse,
Qui craignot d’vir arriver l’baudet
Il a dit s’canchon dormoire…
S’mèr’ l’a mis dins s’n ochennoire :
A r’pris sin coussin,
Et répété vingt fos che r’frain.
{au Refrain}

Publié dans - - ch'ti, - musique, - NORD-PAS DE CALAIS, 1. PAYSAGES | 6 Commentaires »

1...1112131415
 

l'île du diable |
Mangas |
photos sympas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photographisme
| balade
| Photos de Bretagne