• Bienvenue

    Image hébergée par servimg.com

    Photographe amateur originaire de l'Avesnois, le jardin du Nord, actuellement dans le sud de la France, entre Cévennes et Provence.

    Depuis 2007, j'expose sur ce blog mes deux passions principales, le jardinage et la photographie. Et je partage mon regard sur le Nord, loin des clichés...

    Bonne visite ! ;)

  • Catégories – Menu déroulant

  • Catégories – Nuage de mots-clés

  • Archives

  • Articles récents

  • Nouveaux commentaires

Treignes – Belgique

Posté par Melvin le 20 octobre 2020

JE commence à tomber amoureux de cette magnifique région du Parc Naturel du Viroin-Hermeton, entre Thiérache et Ardenne en Belgique. L’année dernière j’ai découvert le village de Nismes et la Fondry des Chiens, cette année je découvre ce joli village de Treignes et j’ai déjà prévu d’autres balades l’année prochaine dans les autres villages :D

Image hébergée par servimg.com

Treignes est une village appartenant à l’entité de Viroinval, se situant dans la Vallée du Viroin, sur la Calestienne, cette bande calcaire qui s’étend de l’Avesnois aux Hautes-Fagnes. Le village possède 5 musées.

Image hébergée par servimg.com

Le Viroin, affluent de la Meuse

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

L’écomusée du Viroin, installé dans une ferme-château et l’église.

Image hébergée par servimg.com

L’église de Treignes, de style néogothique, datant du XIXème siècle.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Une brasserie sympathique où on y mange très bien :)

Image hébergée par servimg.com

Dans les rues du village

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Treignes (Namur – Wallonie)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - Namur, - Belgique, - Châteaux - fortifications, - Ponts, 3. ARCHITECTURE ET PATRIMOINE | Pas de Commentaire »

Nismes – Belgique

Posté par Melvin le 8 juillet 2020

Direction Nismes… non pas Nîmes, la célèbre ville romaine gardoise mais Nismes (entité de Viroinval), en Belgique, un joli village de la Vallée de l’Eau Noire. Le village, situé dans le massif ardennais, possède un riche patrimoine et est entouré de réserves naturelles et géologiques du Parc naturel de Viroin-Hermeton.

Image hébergée par servimg.com

Depuis les hauteurs du village, beau point de vue sur Nismes depuis les ruines du château du Pont d’Avignon… décidément ! ;) Les ruines du château et la tour sont classées depuis 1936.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

La tour du vieux château du Pont d’Avignon de Nismes

Image hébergée par servimg.com

Le village possède de belles maisons en pierre calcaire de la Calestienne

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Le moulin à eau de Nismes, près de la résurgence d’Avignon, venant des Grottes de Neptune. Mais pourquoi Avignon en Belgique ? « Les cartographes de Louis XIV, venu sur les lieux pour l’établissement de leur carte, on mal compris le paysan qui leur désignait l’endroit de la résurgence d’Avignon, du nom d’un des seigneurs bailli et l’on donc nommée: résurgence du pont d’Avignon, en référence au célèbre pont provençal. »

Image hébergée par servimg.com

Et pourquoi Nismes ? « Les celtes avaient baptisé cet endroit: NEM, plus tard latinisé sous la forme de NEMAUS. Le mot signifiait : le ciel, ou le sacré, ou encore le lieu sacré, à cause de cette résurgence qu’ils prenaient pour une source bénie des dieux, avec son eau pure qui ne gelait jamais et ne se tarissaient pas non plus. » C’est la même origine pour Nîmes qui s’appelait Nemausus.

Image hébergée par servimg.com

Au bord de l’Eau Noire, l’église Saint Lambert, datant de 1829, dans le style néoclassique.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Ressortons de l’église…

Image hébergée par servimg.com

En direction du parc du château

Image hébergée par servimg.com

L’Eau Noire

Image hébergée par servimg.com

La Maison Communale de l’entité de Viroinval, installé dans le Château Licot (XIXème siècle).

Image hébergée par servimg.com

A l’arrière du château se trouve un magnifique parc public à l’anglaise restauré

Image hébergée par servimg.com

Les Jardins d’O de Nismes, dans le parc du château, avec de nombreux jeux d’eau pour les enfants et idéal pour une balade.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Viroinval (Province de Namur – Belgique)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - Namur, - Belgique, - Châteaux - fortifications, - Moulins, - Ponts, - Religieux | Pas de Commentaire »

La Fondry des Chiens – Belgique

Posté par Melvin le 6 juillet 2020

Aux confins de la Thiérache, dans le massif de l’Ardenne, se cache le gouffre de la Fondry des Chiens, à Nismes (commune de Viroinval) en Belgique, site naturel géologique situé sur la Calestienne. Le site, d’une vingtaine de mètres de profondeur, est issu du lent travail de l’érosion. Les pelouses calcaire au dessus des falaises accueillent des orchidées sauvages protégées.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

D’après la légende : « Au début du XVIIIème siècle vit à Vierves un seigneur passionné de chasse. Il se met en tête d’aller chasser le 2 novembre, jour des morts. Il quitte le château avec ses chiens. Sur sa route, Il croise un curé qui lui rappelle que toute chasse est interdite ce jour là. On doit laisser le passage libre pour les âmes égarées ! Le seigneur ordonne à ses chiens d’attaquer le curé. Ensuite ignorant ses recommandations, il reprend sa route et chasse pendant des heures. Quant tout à coup, il tombe dans un gouffre et meurt. Depuis chaque année, le 2 novembre, on entend le cor de chasse du seigneur aux alentours du Fondry des chiens. »

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Viroinval (Province de Namur – Belgique)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - Namur, - Belgique, 4. NATURE | Pas de Commentaire »

Abbaye de Bonne-Espérance – Hainaut

Posté par Melvin le 31 mai 2019

L’Abbaye de Bonne-Espérance, à Vellereille-les-Brayeux (commune d’Estinnes), dernière abbaye du Hainaut intacte suite à la Révolution française. L’Abbaye fût fondée en 1126, c’est aujourd’hui une école. Elle est classée patrimoine exceptionnel de Wallonie.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Au moulin de l’Abbaye, on peut déguster les produits de l’Abbaye (bières, pain, fromage, tartes, produits du terroir,…) les samedis, dimanches et jours fériés après-midi. ;)

Image hébergée par servimg.com

Vellereille-les-Brayeux (Hainaut – Belgique)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - Province du Hainaut, - Belgique, - Religieux, 3. ARCHITECTURE ET PATRIMOINE | Pas de Commentaire »

Solre-sur-Sambre – Hainaut

Posté par Melvin le 28 mai 2019

Le Château-fort de Solre-sur-Sambre (commune d’Erquelinnes). Construit en calcaire, le château fort est une ancienne propriété de la seigneurie de Barbençon de la fin du 13ème au 15ème siècle.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

« Il s’agit d’un des plus anciens château forts du Hainaut et qui constitue, par son état exceptionnel de conservation, un témoin remarquable de l’architecture des châteaux forts au Moyen âge. De chaque côté du donjon devenu tour porche, on ajouta au 14ème siècle une enceinte flanquée de quatre tours d’angle circulaires. Il est entouré de douves alimentées par la rivière « La Thure ». »

Image hébergée par servimg.com

« Plusieurs détails remarquables sont visibles de l’extérieur du château, en empruntant le sentier qui longe les fossés: mâchicoulis, masque de pierre, etc… Le pont en pierre à deux arches, qui mène à l’entrée de la tour porche, remplace un pont-levis et date de la fin du 19ème siècle. L’intérieur du château est actuellement inaccessible au public mais le village est agréable et une promenade autour du château permet d’en admirer l’architecture. » (source : erquelinnes.be)

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Après avoir fait une magnifique vallée en Avesnois, la Thure termine sa course avant de se jeter dans la Sambre.

Image hébergée par servimg.com

L’église Saint-Médard, construite au début du 16ème siècle et fortement modifiée au 18ème siècle. Elle est de style gothique hennuyer et possède des fonts baptismaux de 1434.

Image hébergée par servimg.com

Depuis l’église, vue sur la Sambre et l’ancien moulin à eau.

Image hébergée par servimg.com

Les bords de Sambre.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Écluse sur la Sambre, 1ère écluse belge après la frontière

Image hébergée par servimg.com

Solre-sur-Sambre (Hainaut – Belgique)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - Province du Hainaut, - Belgique, - Châteaux - fortifications, - Moulins, - Religieux, 3. ARCHITECTURE ET PATRIMOINE | Pas de Commentaire »

Chimay – ville princière

Posté par Melvin le 15 mars 2019

Chimay se situe au sud de la Province du Hainaut, en Wallonie, sur la bande calcaire La Calestienne. La ville est traversée par l’Eau Blanche, qui prend sa source sur la commune, comme l’Oise, à quelques kilomètres au sud de la ville. En 1486, le comté de Chimay est érigé en Principauté par Maximilien d’Autriche en faveur de Charles de Croÿ, futur parrain de Charles Quint.

L’incontournable : le Château de Chimay

Dominant la vallée de l’Eau Blanche, le château de Chimay serait une construction médiévale dont l’origine ancienne n’a pu être déterminée avec précision. En effet, celui-ci aurait, suivant certaines chroniques anciennes, été construit vers l’an 1000, au même emplacement qu’un donjon autour duquel plusieurs tours et une enceinte auraient été élevées au cours des XIIIe et XIVe siècles. Au cours du XVIIe siècle, les armées de Don Juan d’Autriche et de Turenne assiégèrent tour à tour le château et y perpétrèrent d’importantes destructions.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Au XIXe siècle, le prince François Joseph de Riquet de Caraman, fit exécuter les travaux nécessaires pour réparer les nombreuses dégradations commises au cours des siècles précédents. Quant à madame Tallien, c’est elle qui fit construire le petit théâtre qui porte son nom. Il eut encore à subir l’incendie de 1935 au cours duquel il fut à nouveau gravement endommagé. Les restaurations qui y furent entreprises lui ont rendu son aspect Renaissance. Le petit théâtre de 220 places construit en 1863 et remplace le théâtre aménagé au début du même siècle. Il est une réplique miniature de celui du château de Fontainebleau. Il a servi de décor au film « Le maître de musique ». La chapelle a conservé de 1449 à 1452 le Saint-suaire se trouvant actuellement à Turin.
Il est toujours la demeure de la famille princière de Chimay et se visite. (source : http://www.ville-de-chimay.be/)
Plus d’infos : https://chateaudechimay.be

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Dans la rue du Château, le porche ouvre sur la Grand’Place

Image hébergée par servimg.com

Le coeur de la ville : la Grand’Place

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Au centre de la Grand’Place se situe la Fontaine des Princes, du sculpteur Geefs, offerte en 1852 par le prince Joseph pour remplacer une ancienne fontaine endommagée.
Ce monument est de style néogothique de 10 m de haut avec quatre fontaines à la base et quatre statues de Pierre-Paul Riquet, créateur du canal du Midi et ancêtre des Princes de Chimay, Thérésa Cabarrus, épouse du 15e prince de Chimay, Philippe-Gabriel-Maurice d’Alsace-Hénin-Liétard, 14e prince de Chimay, et François-Joseph-Philippe, 15e prince de Chimay. Au sommet, une statuette personnifie la ville, appuyée sur un écu avec les armes de Chimay et des Caraman.

Image hébergée par servimg.com

Le monument remarquable : la Collégiale Saints Pierre et Paul

Son architecture est très proche de la Collégiale d’Avesnes-sur-Helpe et nous rappelle que le Hainaut franco-belge ne faisait autrefois qu’un…
La collégiale Saints Pierre et Paul est bâtie en pierre bleue. Son chœur, partie la plus ancienne, date de 1250. Son clocher bulbeux, datant de 1732, possède un carillon de 26 cloches.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Elle abrite le mausolée en marbre noir orné d’un gisant d’albâtre du premier Prince de Chimay (Charles de Croy) mort en 1527 ainsi qu’une croix gothique ornée d’un Christ en bois polychrome du XVIème siècle.

Image hébergée par servimg.com

L’insolite : les Grands Escaliers

A l’arrière de la Collégiale, sur la Place du Chapitre, démarre les Grands Escaliers qui font la liaison entre la Ville Haute et la Ville Basse. On est peut-être dans le « Plat Pays » mais Chimay se situe au commencement de l’Ardenne. ;)

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

La Ville Basse possède encore sa structure médiévale.

La Fontaine Sainte-Prisce.

Image hébergée par servimg.com

Le lavoir de la Basse Ville, datant de 1622 et sa légende des 7 sauts. Selon cette légende, des soldats voulu envahir la ville princière en passant par le tuyau de vidange du lavoir. Soldats qui seront assomés par les lavandières de la ville.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

La Maison des Loupards, du nom de la fanfare chimacienne qui a occupé ce lieu. L’immeuble est classé. C’était autrefois un four à pain. puis une étable. C’est aujourd’hui un restaurant : http://loriginalchimay.be/

Image hébergée par servimg.com

Chimay (Province du Hainaut – Wallonie)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - Chimay, - - Province du Hainaut, - Belgique, - Châteaux - fortifications, - Fontaines / lavoirs, - Religieux, 3. ARCHITECTURE ET PATRIMOINE | Pas de Commentaire »

12345...15
 

l'île du diable |
Mangas |
photos sympas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photographisme
| balade
| Photos de Bretagne