• Image du mois

    Image hébergée par servimg.com
  • COPYRIGHT ©

    Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations

  • Image hébergée par servimg.com
  • Visiteurs

    Il y a 3 visiteurs en ligne
  • Article France 3 Nord Pas de Calais

  • Pages FACEBOOK

  • Calendrier

    novembre 2019
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • p'tit sondage :)

    Vous venez une fois par ...

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Fils RSS

  • Actualité Twitter

  • Instagram

    Instagram a renvoyé des données invalides.

    Suivez-moi sur Instagram

Rieulay – Nord

Posté par Melvin le 13 octobre 2019

Dans le joli village de Rieulay, dans le Douaisis, village fleuri « 3 fleurs« .

Image hébergée par servimg.com

Le pigeonnier de Rieulay, datant du début du XVIIIème siècle, construit à l’emplacement de l’immense donjon du XIIIème siècle. Le rez-de-chaussée servait de bâtiment des bains des Seigneurs du château. Ca sera ensuite le logement du garde des houillères nationales jusqu’en 1969. Racheté par le Parc Naturel Régional de Scarpe-Escaut, c’est aujourd’hui un gîte rural. Il est inscrit aux monuments historiques.

Image hébergée par servimg.com

L’Espace Naturel Sensible du Terril des Argales, site inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, dans le Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut. C’était le plus vaste terril du Nord-Pas de Calais, avec 140 ha, installé sur une tourbière. Le terril a été ré-exploité et la zone humide est revenue. Le site minier, propriété de la commune de Rieulay et du Département du Nord, a été réaménagé et transformé en base de loisirs (avec plage et activités nautiques) et préservation de l’environnement où la nature reprend ses droits.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

L’entrée dans la réserve ornithologique.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Non, ce n’est pas du charbon… trop précieux ;) les montagnes noires du Nord sont les résidus du fond, du schiste noir !

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

La montée sur le terril

Image hébergée par servimg.com

Panorama du haut du terril sur l’étang et l’église de Rieulay.

Image hébergée par servimg.com

« Ej’ passe mes vacances tout in haut de ch’terril
J’a toudis d’la chance ch’terrain i’est jamais pris
J’monte eum’toile ed’tente, j’vis tout seul, ej’ m’arrinche
Ej’siffle, ej’ris, ej’cante, ej’sus heureux d’faire du campinche
Je m’fais la popotte, j’vis bien miux qu’à l’hôtel
J’mets comme les cocottes du rouche à mes ortels
Du haut dé m’couplette jé m’cros à Chambéry
Mais Jé n’suis qu’au faîte tout in haut de ch’terril » Tout In Haut De Ch’terril – Edmond Tanière

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

L’église de Rieulay et le Terril n°153, Audiffret Sud d’Escaudain, culminant à 108m d’alt et également inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Le sommet du Terril des Argales où la nature reprend ses droits.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Le village de Vred depuis le Terril des Argales.

Image hébergée par servimg.com

Les tourbières de Vred, dans la plaine de la Scarpe depuis le Terril des Argales. Ces paysages occupaient le site du Terril avant l’ère industrielle.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Le sous-sol du Bassin Minier

Image hébergée par servimg.com

Le village de Rieulay et la centrale thermique d’Hornain qui était alimentée par le charbon issu de la réexploitation du Terril des Argales. Elle fonctionne désormais au gaz et a été élue la centrale la plus performante au monde par le Guinness Book.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Fin du circuit avec la descente vers l’étang et sa plage de sable fin qui était encore bondée en cette fin août.

Image hébergée par servimg.com

Localisation

Rieulay/Pecquencourt (Nord – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - - Douai, - - HAINAUT, - Industrielle, - Unesco, 4. NATURE | Pas de Commentaire »

Condé-sur-l’Escaut

Posté par Melvin le 17 novembre 2018

Condé-sur-l’Escaut, arrosé par la Haine, petite rivière franco-belge qui donna son nom au Hainaut. Condé vient du celtique Condat(e), qui signifie « confluent » (de la Haine et de l’Escaut). La vile compte 10 000 habitants et est une ville fortifiée au riche patrimoine historique qui mériterait d’être mieux mis en valeur.

Elle possède également un riche patrimoine minier, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. La randonnée sur ce site minier : http://tchiotbiloute59.unblog.fr/2018/11/16/autour-de-letang-de-chabaud-latour-conde-sur-lescaut/

Les remparts

Les remparts de Condé entourent encore une partie de la ville historique, au nord et à l’ouest de la ville. Leurs origines remontent au XIIe siècle, par Baudouin IV l’Édifieur, comte de Hainaut et ont été plusieurs fois remaniés : au XVIe siècle par les Espagnols, au XVIIIe siècle par Vauban, au XIXe siècle par Séré de Rivières et au XXe siècle.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

La Porte Vautourneux, reconstruite en 1707, remplace une porte beaucoup plus ancienne, la porte Rombault qui faisait partie de l’enceinte médiévale du XIIe siècle. On devine encore une partie de ces remparts et une tour à proximité. C’est en escaladant cette porte Rombault que les huguenots belges entrèrent dans la ville au XVe siècle, la mettant à sac et dispersant les reliques de Saint-Wasnon. La Porte Vautourneux a, elle, une histoire un peu moins mouvementée. Située à l’une des entrées principales de la ville, elle constituait un abri pour les voyageurs de passage. Elle est classée aux Monuments historiques depuis 1935.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

A l’ouest de la ville, les remparts suivent les eaux du canal du Jard. L’enceinte de Vauban mérite un détour, dommage que le site ne soit pas mis en valeur et les remparts à l’abandon…

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Le Quai du Petit Rempart

Le Quai du Petit Rempart, arrosé par l’Haine, occupé autrefois par les péniches.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Sur le quai, je vous conseille le Chancel, bar et restaurant/estaminet familial typique du Nord avec ses bons plats régionaux, comme le potjevleesch :D

Image hébergée par servimg.com

L’Hôtel de ville de Condé-sur-l’Escaut , datant de 1774. Devant elle, la Place Delcourt est en travaux et se refait une beauté.

Image hébergée par servimg.com

La Place Verte

Au centre de la Place Verte, entouré d’arbres, se situe un très beau kiosque à musique, datant de 1881.

Image hébergée par servimg.com

A l’ouest de la place, le Château de Bailleul (1411) et à gauche l’ancien Relais de Poste (début XVIIIe) dit : « La Couronne d’Espagne / De Spaanse Kroon ».

« Ce siège d’une des deux familles seigneuriales de Condé fut construit il y a plus de 600 ans. Son apparence extérieure de château fort médiéval est frappante avec ses échauguettes. L’aile droite a été rebâtie au XVIIe siècle, avant que le château ne soit aménagé et meublé. Les immeubles qui le flanquent datent aussi de cette époque. C’est une façade à ne pas manquer lors d’une promenade dans Condé-sur-Escaut. Vous pouvez aussi visiter les étages en utilisant les deux escaliers, restés en l’état, dont un a été construit pour la visite de Louis XIV en 1691. En accédant au grenier, vous aurez une vue panoramique de Condé et des environs. A noter, chaque mois, les membres de l’association Archéolocale organisent des spectacles au château de Bailleul, en costumes d’époque. Au programme : saynètes, danses traditionnelles, musique médiévale, ateliers de filature ou d’enluminures… »

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

A l’est, l’église Saint-Wasnon, construite à partir de 1751, elle est accolée à un clocher construit de 1607 à 1621. Elle est classée monument historique depuis 1978. Le clocher est construit en brique, pierre et grés. D’une hauteur de 44 mètres, il présente une charpente en forme de bulbe flanqué de quatre clochetons également à bulbe. La façade de l’église, de style classique, est construite en pierre blanche. Elle comporte deux étages érigés sur un soubassement de grès. Le portail est encadré de colonnes cannelées, en pierre de Bavay, et est décoré de bas-reliefs datés de 1856. La nef comprend douze colonnes ioniques en pierre bleue de Marbaix.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Le Château de Nicolas d’Avesnes

Le château de Nicolas d’Avesnes, un des 3 châteaux de la ville. Nicolas, seigneur d’Avesnes et de Condé, fit élever le château au milieu du XIIe siècle à l’emplacement de Notre-Dame de Condé sur le confluent Haine – Escaut, où les Normands s’étaient retranchés à la fin du IXe siècle. Louis XIV le transformera en arsenal.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Autour du châtelet d’entrée, cinq tours philippiennes demeurent : la tour du Dragon ; la tour Mahaut (du nom de l’épouse de Nicolas d’Avesnes, Mahaut de Namur) ; la tour Nicolas, plus grosse que les autres, posée sur le point de confluence de la Haine et l’Escaut, la tour de l’Escaut et la tour du Moulin.
Des fouilles archéologiques sont en cours et se visitent.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

A côté du Château se situe le Moulin de Croÿ, ancien moulin à eau datant des années 1484 et 1514. La tour pigeonnier date de 1775. C’est aujourd’hui un très bon restaurant réputé.

Image hébergée par servimg.com

Condé-sur-l’Escaut (Nord – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - - Condé-sur-l'Escaut, - - HAINAUT, - Châteaux - fortifications, - Kiosques, - Moulins, - NORD-PAS DE CALAIS, - Religieux, 3. ARCHITECTURE ET PATRIMOINE | Pas de Commentaire »

Autour de l’étang de Chabaud-Latour – Condé-sur-l’Escaut

Posté par Melvin le 16 novembre 2018

Au départ de la Base de Loisirs de Condé-sur-l’Escaut, randonnée autour de l’étang de Chabaud-Latour, sur un des 109 sites du Bassin Minier du Nord-Pas de Calais inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO, dans le Parc Naturel Régional de Scarpe-Escaut. Une belle randonnée de 7 km (sur les 15 que j’ai fait avec le centre de Condé) en empruntant le GR 122 et en passant par le chevalement et la Grande Redoute.

La visite du centre historique de Condé : http://tchiotbiloute59.unblog.fr/2018/11/17/conde-sur-lescaut/

L’étang de Chabaud-Latour est un étang d’affaissement lié à l’exploitation minière. La nature a repris sa place, transformant ce site industriel en petit paradis naturel. Une base de loisirs permet de passer une bonne journée en famille avec des activités nautiques, des jeux de plein air, des promenades, de la pêche, de l’hébergement,…

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Le Terril n°195 Ledoux Nouvelle Route, culminant à 27 m d’altitude, offre une vue à presque 360° sur l’étang, la base de loisirs et la ville de Condé.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

La nature a repris ses droits sur le terril. J’ai eu la chance d’y observer un chevreuil mais je n’ai pas eu le temps de le photographier :)

Image hébergée par servimg.com

Je quitte le GR 122 pour rejoindre l’ancien site minier et le chevalement du puits Ledoux n°1, inscrit aux monuments historiques depuis 1992.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

La Fosse Ledoux débute sa production en 1905 avec 450 tonnes de charbon par jour. Elle est modernisée après la seconde guerre mondiale pour atteindre 2 600 tonnes par jour avec 2 700 ouvriers. Plus de 30 000 tonnes de charbon seront extraits sur une profondeur de 820 mètres. Elle fermera définitivement en 1988. Voici une vue ancienne du site minier dans les années 50.

Image hébergée par servimg.com

Passage dans les marais avec de beaux saules têtards et pour rejoindre l’autre partie du GR 122 qui ramène vers la base de loisirs.

Image hébergée par servimg.com

Le retour offre les plus belles vues sur le site, avec le chevalement et le Terril no 196, Ledoux Lavoir culminant à 74 m d’altitude.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Retour au point de départ, où le soleil fait enfin son apparition, mais trop tard, la balade est finie. Reste à profiter de la terrasse de la guinguette, au bord de l’eau et de déguster une bonne bière bien fraîche devant cette jolie vue ;)

Image hébergée par servimg.com

Condé-sur-l’Escaut (Nord – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - - Condé-sur-l'Escaut, - - HAINAUT, - Industrielle, - NORD-PAS DE CALAIS, - Unesco, 4. NATURE | Pas de Commentaire »

Etangs Chabaud-Latour – Condé-sur-l’Escaut

Posté par Melvin le 9 septembre 2018

Patrimoine mondial de l’UNESCO… les étangs d’affaissement Chabaud-Latour et de le chevalement du puits Ledoux n°1 à Condé-sur-l’Escaut, dans le bassin minier et le Parc Naturel Régional de Scarpe-Escaut :)

Image hébergée par servimg.com

Condé-sur-l’Escaut (Nord – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - - Condé-sur-l'Escaut, - - HAINAUT, - Industrielle, - Unesco, 3. ARCHITECTURE ET PATRIMOINE, 4. NATURE | Pas de Commentaire »

Orgues – Le Cateau-Cambrésis

Posté par Melvin le 31 août 2017

Les orgues de la Cité de Matisse, dans l’Abbatiale du Cateau-Cambrésis.

Les orgues ont été installées au début du XVIIIème siècle pour l’abbaye bénédictine de Saint André par Joseph Carlier. Le buffet d’orgues, exécuté dans le style régional avec angelots et guirlandes de fruits et de fleurs, est l’oeuvre de Boittiaux.
Après la 1ère GM, il a fallut procéder à une restauration complète. Les orgues possèdent deux buffets composés de 1344 tuyaux en étain. L’instrument comprend 21 jeux, répartis sur deux claviers de 56 notes chacun, et un pédalier de 30 notes.
En 1955, les orgues très dégradées deviennent muettes : il faut attendre 1974 pour procéder aux travaux de rénovation. Aujourd’hui, des concerts peuvent avoir lieu et une classe d’orgue est ouverte aux élèves.

Image hébergée par servimg.com

Le 2ème orgue de l’Abbatiale

Image hébergée par servimg.com

Le Cateau-Cambrésis (Nord – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - - Le Cateau-Cambrésis, - - HAINAUT, - NORD-PAS DE CALAIS, - Religieux | Pas de Commentaire »

Jardin public – Le Cateau-Cambrésis

Posté par Melvin le 16 juin 2017

Le jardin public du Cateau-Cambrésis, à l’arrière du Palais Fénelon, l’ancienne résidence secondaire des archevêques de Cambrai, seigneurs du Cateau. Le bâtiment actuel date de la fin du XVIIe siècle et abrite depuis 1982 le musée Matisse. Le parc date de la fin du XVIIe siècle.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Le Cateau-Cambrésis (Nord – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - - Le Cateau-Cambrésis, - - HAINAUT, - NORD-PAS DE CALAIS, - Parcs et jardins | Pas de Commentaire »

12345...10
 

l'île du diable |
Mangas |
photos sympas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photographisme
| balade
| Photos de Bretagne