• Bienvenue

    Image hébergée par servimg.com

    Photographe amateur originaire de l'Avesnois, le jardin du Nord, actuellement dans le sud de la France, entre Cévennes et Provence.

    Depuis 2007, j'expose sur ce blog mes deux passions principales, le jardinage et la photographie. Et je partage mon regard sur le Nord, loin des clichés...

    Bonne visite ! ;)

  • Catégories – Menu déroulant

  • Catégories – Nuage de mots-clés

  • Archives

  • Articles récents

  • Nouveaux commentaires

  • COPYRIGHT ©

    Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations

  • Visiteurs

    Il y a 4 visiteurs en ligne
  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Article France 3 Nord Pas de Calais

  • Pages FACEBOOK

  • Actualité Twitter

  • Instagram

    Instagram a renvoyé des données invalides.

    Suivez moi sur Instagram

  • Fils RSS

Coucy-le-Château – Aisne

Posté par Melvin le 21 janvier 2024

Le village de Coucy-le-Château, entre Laon et Soissons, est un des plus beaux villages des Hauts-de-France, cité médiévale fortifiée au sommet d’un éperon rocheux. Le rempart fait 1,7 km de long.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

L’église Saint-Sauveur, bâtie entre le XIIème et le XVIème siècle. Elle est classée MH.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

La Porte de Laon, du XIIIème siècle, classée MH.

Image hébergée par servimg.com

La Porte de Soissons et sa tour abritant le musée communal (entrée libre).

Image hébergée par servimg.com

« La Tour de la porte de Soissons, dite aussi « d’Etrelles » ou « des Treilles », construite par Enguerrand III au 13ème siècle, fut profondément remaniée au 15 et 16ème siècles pour l’adapter à l’artillerie : démontage du parement expérieur, épaississement des murs et construction d’un bâtiment au-dessus du passage. Ce musée, situé dans la salle des gardes, retrace l’histoire de Coucy des origines à nos jours. Les 2 niveaux d’exposition de la Tour Musée font découvrir la vie au Moyen-Âge et Coucy avant sa construction au travers de costumes, armes, ouvrages, panneaux, gravures, cartes postales et objets. Les grandes maquettes montrent la démesure et le génie militaire des Sires de Coucy. Cette tour était la seule de Coucy avec 8 arcades, le donjon en comportait 12 et les autres 4 ou 6. Les maquettes montrent Coucy, le 3ème site le plus visité de France avant sa destruction, tel que les visiteurs pouvaient le découvrir avant la 1ère Guerre Mondiale. Ces maquettes sont des reproductions de celles du Palais Chaillot. La première maquette représente la forteresse dans son ensemble (courtines, portes fortifiées, ville, baille, château et donjon) et la seconde, une coupe transversale du donjon qui permet de voir et de comprendre la totalité de la construction.

La route de Soissons monte au flanc de l’escarpement , en longeant, à droite les vignes, et à gauche les murailles de la citadelle. La tour de la Porte de Soissons est du type adextré donc bien conçue pour la défense. La plateforme supérieure, véritable panorama, permet une découverte à 360° du site et de la vallée de l’Ailette. » Source : www.coucylechateau.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Le Château de Coucy fût une des plus remarquables forteresses de l’Occident médiéval. Le château avait le plus haut donjon d’Europe, détruit par les allemands en 1917.

« Un château est mentionné à Coucy dès le 10e siècle. La chapelle de la basse-cour actuelle est construite au 12e siècle. Entre 1225 et 1250, sous l’impulsion d’Enguerrand III de Coucy, le gros oeuvre du château actuel est construit. En 1386-1387, sous l’impulsion d’Enguerrand VII, l’édifice est restructuré pour une meilleure adaptation au confort princier. Entre 1400 et 1407, le château est à nouveau réaménagé sous la direction de l’architecte Jean Aubelet pour Louis d’Orléans. En 1532, François 1er apporte à son tour des aménagements. En 1653, des mines royales détruisent en grande partie le château. Lors de la Révolution, le château sert de carrière. En 1917, le château a subi des destructions dues aux allemands, en particulier la grosse tour. » Source : Base Mérimée

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Coucy-le-Château-Auffrique (Aisne – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - Aisne, - Châteaux - fortifications, - Picardie, - Religieux, 3. ARCHITECTURE ET PATRIMOINE | Pas de Commentaire »

Laon – Aisne

Posté par Melvin le 11 janvier 2024

Remparts de Laon, la Montagne Couronnée

Image hébergée par servimg.com

La Porte d’Ardon, datant du XIVème siècle, classée monument historique.

« Porte double composée d’un châtelet avec herse, assommoir et vantaux (détruits) , et d’un ouvrage avancé formant barbacane, également détruit. La porte est attestée dès le 10e siècle, et reconstruite sans doute au 13e. En 1741, une porte fut édifiée au devant et sculptée par Charles Hottin, avec des piliers surmontés de lions et d’armes de France. » Source : Base Mérimée

Image hébergée par servimg.com

Porte de Soissons et la tour penchée à Laon

Image hébergée par servimg.com

Porte de Soissons

« Porte double composée d’un châtelet et d’une barbacane (tour Dame Eve, dite aussi tour penchée) , édifiée vers 1217-1236 par le bailli royal Soibert. Surmontée d’un corps de garde en 1562. » Source : Base Mérimée

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Porte de Chenizelles

« Porte de la fin 12e – début 13e siècle, constituée d’une herse, d’un assommoir et de vantaux disparus. Depuis 1663, elle est reliée à la porte saint-Jean par un chemin de ronde sur consoles de fer. Il s’agit sans doute d’une des deux portes commanditées par Philippe Auguste. » Source : Base Mérimée

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Abreuvoir de la reine

Image hébergée par servimg.com

Vieux-Laon

Image hébergée par servimg.com

La Cathédrale Notre-Dame de Laon, un des premiers édifices majeurs de style gothique en France. La construction a débuté en 1150 et s’est terminé en 1235. Elle est évidemment classée monument historique.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Maquette de la Montagne Couronnée dans l’Office de Tourisme

Image hébergée par servimg.com

La rue Châtelaine, rue piétonne et commerçante

Image hébergée par servimg.com

La ruelle des Neufliers, œuvre du peintre Pierre Grenier

Image hébergée par servimg.com

Le Musée d’art et d’archéologie de Laon, installé depuis 1891 dans l’ancienne commanderie des Templiers. Il est labellisé Musée de France.

Image hébergée par servimg.com

« Le Musée du Pays de Laon propose un voyage dans le temps et l’espace de la préhistoire au XIXe siècle. Les salles d’archéologie méditerranéenne (Égypte, Chypre, Grèce, civilisations étrusques et romaine) ont connu une nouvelle présentation thématique. Mobilier et faïences du XVIIIe siècle, peinture du XVe siècle au XVIIe siècle dont L’Annonciation, panneau de retable, vers 1410 et Le Concert de Mathieu Le Nain.L’archéologie régionale est également bien représentée, avec des artefacts des époques gallo-romaine et médiévale. Le bâtiment se trouve sur un ancien site ayant appartenu à l’Ordre des Templiers de Laon, et la chapelle de l’ancienne commanderie est toujours à voir dans le jardin qui le jouxte.
Actuellement, le Musée vous accueille désormais du mardi au dimanche de 13h30 à 17h30… (à noter que son accès est entièrement gratuit depuis début janvier 2023). » Source : randonner.fr

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Laon (Aisne – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - Aisne, - Châteaux - fortifications, - Musées, - Picardie, - Religieux | Pas de Commentaire »

Esquéhéries – Aisne

Posté par Melvin le 28 mars 2023

L’église Saint-Martin d’Esquéhéries, restaurée suite à la sélection de la Mission Patrimoine Bern, église fortifiée construite au XVIIème siècle et inscrite MH.

Image hébergée par servimg.com

« Belle et vaste église, située sur un tertre dominant le village. Entièrement construite en briques à l’exception du soubassement extérieur en grès. L’ensemble forme un rectangle de 33 x 11m avec une tour saillante à chaque angle d’environ 5m de diamètre. La nef proprement dite comporte quatre travées dont les baies furent agrandies au 19e siècle ; jadis plafonnée, elle est à présent voûtée d’ogives réalisées en briques creuses en 1922. Très homogène malgré les remaniements des 19e et 20e siècles, l’église paraît avoir été construite d’un seul jet dans la première moitié du 17e siècle. Eglise refuge plutôt que fortification, elle comporte une salle forte et environ 40 meurtrières réparties sur tout l’édifice. Par sa taille et sa cohérence c’est une des plus remarquables églises de Thiérache. » Source : Base Mérimée

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Le monument aux morts

Image hébergée par servimg.com

Esquéhéries (Aisne – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - Aisne, - - Thiérache, - Châteaux - fortifications, - Picardie, - Religieux | Pas de Commentaire »

Etreux – Aisne

Posté par Melvin le 27 mars 2023

Etreux, au bord du Canal de la Sambre à l’Oise

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

L’église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge

Image hébergée par servimg.com

Pompe à l’arrière de l’église

Image hébergée par servimg.com

Une des 8 écluses d’Etreux sur le Canal de la Sambre à l’Oise… l’écluse n°6

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

L’écluse n°7

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

L’écluse n°8

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Etreux (Aisne – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - Aisne, - - Thiérache, - Fontaines / lavoirs, - Picardie, - Religieux | Pas de Commentaire »

Agnicourt-et-Séchelles – Aisne

Posté par Melvin le 26 mars 2023

L’église fortifiée Saint-Agapit de Séchelles.

Image hébergée par servimg.com

« L’église Saint-Agapit est l’ancienne église paroissiale de Séchelles, hameau réuni aujourd’hui au village d’Agnicourt. Cette petite commune a donc la charge d’entretenir deux édifices religieux. Celui-ci, de dimensions modestes, est un bâtiment dont les parties les plus anciennes – essentiellement le mur nord de la nef – remontent à la fin du XIIème s., mais qui est pour l’essentiel le fruit de deux campagnes de reconstruction, la première se situant vers la fin du XVème ou le début du XVIème s., la seconde au XVIIème s . Il se compose d’une nef unique, plafonnée, et d’un chœur plus élevé voûté sur croisée d’ogives et terminé par une abside polygonale. Cette abside est jouxtée au nord par une tourelle attestant que l’église était autrefois au moins partiellement fortifiée, mais elle est défigurée au sud par l’adjonction d’une sacristie en briques. La maçonnerie est en pierre de taille de petit appareil, avec de nombreuses reprises en brique, notamment dans les contreforts et le mur pignon du chœur. L’une des baies de la nef, qui éclaire du côté nord la première travée, semble provenir de l’édifice roman primitif. Toutes les autres ouvertures de la nef, la façade et le mur sud ont été reconstruits après les guerres du XVIIème s. Le chœur, avec ses cinq fenêtres simplement ornées d’ébrasements moulurés, est quant à lui caractéristique de l’architecture du début du XVIème s. dans cette région. Il contient d’ailleurs une assez belle niche Renaissance.  » Source : sauvegardeartfrancais.fr

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Le moulin à eau d’Agnicourt, sur la Serre, ancienne dépendance de l’Abbaye Saint-Martin de Laon.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

L’église fortifiée Saint-Médard d’Agnicourt, classée monument historique.

Image hébergée par servimg.com

« Edifice en pierre du 12e siècle, presque entièrement reconstruit au début du 16e siècle. Importante campagne de travaux au 19e siècle. Les toitures et vitreries ont été endommagée lors de la guerre de 1914-1918. Les tourelles nord et sud, au niveau du choeur, sont conformes aux nécessités de fortifications du 16e siècle. Les parements intérieurs sont couverts d’un enduit blanc. Des boiseries du 18e siècle se trouvent dans le choeur, ménageant des tambours autour des colonnes engagées. » Source : Base Mérimée

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Le monument aux morts

Image hébergée par servimg.com

Agnicourt-et-Séchelles (Aisne – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - Aisne, - - Thiérache, - Moulins, - Picardie, - Religieux | Pas de Commentaire »

Bois-lès-Pargny – Aisne

Posté par Melvin le 25 mars 2023

Le Château de Bois-lès-Pargny, datant du XVIIème siècle et classé monument historique.

Image hébergée par servimg.com

« Tour Louis XIII avec tourelles en encorbellement, murs de briques roses avec soubassements en grès, ancrages en fer forgé précisant la date de 1611, époque de la construction par la famille de Maubeuge. Salle des gardes voûtée au rez-de-chaussée. L’aile en brique contiguë date de 1722. » Source : Base Mérimée

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

L’église Saint-Rémy

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Bois-lès-Pargny (Aisne – Hauts-de-France)

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Publié dans - - Aisne, - - Thiérache, - Picardie, - Religieux | Pas de Commentaire »

12345...14
 

l'île du diable |
Mangas |
photos sympas |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | photographisme
| balade
| Photos de Bretagne