• Photo du mois !

  • COPYRIGHT ©

    Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations

  • Image hébergée par servimg.com
  • Visiteurs

    Il y a 3 visiteurs en ligne




  • Article France 3 Nord Pas de Calais

  • Calendrier

    septembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « août    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • p'tit sondage :)

    Vous venez une fois par ...

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Fils RSS

  • Actualité Twitter

  • Instagram

    • Instagram Image
    • Instagram Image
    • Instagram Image
    • Instagram Image
    • Instagram Image

    Suivez-moi sur Instagram

Dourlers

  • Entité paysagère : Thiérache
  • Commune du Parc Naturel Régional de l’Avesnois
  • Population : 584 hab.
  • Altitude : min : 158 m – max : 205 m
  • A voir : Eglise de l’Immaculée-Conception , château de Doulers, kiosque à danser, Chapelle Saint Julien, lavoir, chapelles, mur des Sarrazins, ,…

« Plusieurs sections de l’aqueduc gallo-romain, partant de Floursies pour alimenter Bavay en eau, sont visibles sur le territoire de la commune de Dourlers. D’autres vestiges attestent d’une origine gallo-romaine du village : des caves et des fondations de maisons mises à jour au milieu du XIXe siècle, des tombeaux contenant notamment une fibule. Des amulettes mérovingiennes, détruites en 1914 au musée de Maubeuge, ont également été mises à jour.
Dès 1083, une église est attestée à Dourlers, puisque l’évêque Gérard de Cambrai confie le bénéfice de son autel à l’abbaye d’Hautmont. Elle a été reconstruite aux XIVe, XVIe et XVIIe siècles et finalement remplacée par un nouvel édifice en 1862.
Au XIIIe siècle, Dourlers devient le siège d’une prévôté, seigneurie fondée par Gautier II d’Avesnes pour servir d’apanage à ses frères cadets, Guy, puis Bouchart d’Avesnes. Le château construit à cette époque est en ruines vers 1450. En 1618, les seigneurs de Lestang relèvent ses vestiges, mais la nouvelle construction est à nouveau ruinée à la fin du siècle. Entre 1710 et 1713, lors de la signature de la paix d’Utrecht, Pierre Bady fait ériger un nouveau château, encore en place. Il subit d’importants dégâts en 1793 ; entre 1845 et 1869, il est restauré profondément à l’initiative du marquis de Nédonchel, qui l’agrémente d’un parc à l’anglaise.
Au XVe siècle, pour accueillir les pèlerins et les indigents, est fondé au hameau de Mont-Dourlers un hôpital, par Pierre Maillart et Tassine Leclercq. Reconstruit au XVIe siècle, il a subsisté jusqu’en 1789. Aujourd’hui seule la chapelle en est conservée.
Au milieu du XIXe siècle, Dourlers une des rares communes du secteur comportant une petite industrie : elle abrite notamment des fabriques de grosse quincaillerie, d’instruments aratoires (fabriques Brillet, Lambert et Cie) , de clous, des métiers à tisser pour les cazées, étoffes destinées au peuple et tissées à partir de laine des Ardennes, une bonneterie spécialisée dans les bas de laine, des ateliers de boissellerie et deux brasseries. Une carrière de calcaire marbrier, appelé brèche de Hainaut, était également exploitée, ainsi que des carrières de moellons. Aujourd’hui, il s’agit d’une commune essentiellement agricole, tournée vers l’élevage des vaches laitières. » Base Mérimée

PATRIMOINE

Château de Dourlers, construit au XVIIIème siècle par Pierre Bady, entrepreneur des fortifications de Maubeuge sous Louis XIV. Il a abrité le musée du scoutisme pendant quelques années. C’est aujourd’hui une propriété privée. Il est inscrit aux MH depuis 1992.

Dourlers p8076512

Parc du Château

p8076514

Place Stroh de Dourlers avec l’église de l’Immaculée-Conception (XIXème siècle), la Mairie et le kiosque à danser. Dourlers est lié à la Bataille de Wattignies, avec dans le village la phase la plus meurtrière, à la baïonnette, le 15 octobre 1793. C’est dans une ruelle, près de l’église, que serait tombé héroïquement le petit Tambour Stroh.

p4220515

Eglise de l’Immaculée-Conception, récemment restaurée, a été construite dans un style gothique au XIXème siècle. Lors de la construction de l’église, le corps du Tambour Stroh ainsi que 7 corps de grenadiers hongrois ont été retrouvés.

pb271918

Kiosques à danser datant du début du XXème siècle

p4220516

Kiosque du Château de Dourlers

p8076510

Chapelle Saint Julien, qui appartenait à l’ancienne Ferme-Hôpital Saint-Julien fondée au XVème siècle pour héberger les pèlerins sur la route de Saint-Jacques de Compostelle (unique dans la Région). Cette chapelle à clocheton possède une porte latérale à encadrement gothique en pierre, surmontée d’une niche renfermant la statue de Saint Julien.

dsc_0010

Avant la restauration

p4220514

Chapelle Berteaux accompagnée de son dernier tilleul remarquable âgé de plus de 150 ans. Il fait parti des arbres remarquables du Parc Naturel. Il y en avait autrefois 4 dont un abattu en 1940 pour ralentir l’avancée de l’armée allemande. 2 nouveaux tilleuls ont été plantés dernièrement.

p4220511

Fontaine-Lavoir

pb271917

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Laisser un commentaire

 

l'île du diable |
Mangas |
photos sympas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photographisme
| balade
| Photos de Bretagne