Maubeuge

    • Entité paysagère : Val de Sambre
    • Population : 30 347 hab.
    • Altitude : min : 122 m – max : 167 m
    • A voir : Église saint-Pierre-Saint-Paul, Église Notre-Dame-du-Tilleul, Salle Sthrau, béguinage des Cantuaines, chapelle des Sœurs Noires, Zoo, fortifications de Vauban, Porte de Mons, magasin à poudre, arsenal, moulin à vent, kiosque à musique, architecture moderne, géants, Musée du Corps de Garde, statues, chapelles, Petit Bois, Parc du Tilleul, Sambre, étang Monier,…
    • Surnom : Cité du Clair de Lune
    • Ville fleurie ***

Ville porte du Parc Naturel Régional de l’Avesnois, Maubeuge a été fondée en 661 par Sainte Aldegonde et fortifiée au XVIIème siècle par Vauban. C’est aujourd’hui une des forteresses de Vauban les mieux préservées du Nord. Elle possède encore toutes ses fortifications de la rive gauche de la Sambre avec ses 5 bastions.
Située à la frontière, la ville a subit les ravages de la guerre. Détruite à plus de 90% pendant la 2nde GM, elle a été reconstruite par l’architecte André Lurçat dans un style moderne. Elle possède encore un riche patrimoine historique à découvrir !

Maubeuge p4243710

p9266119

« Le centre-ville de Maubeuge possède une remarquable homogénéité architecturale: les immeubles de béton et de brique datant de la reconstruction de la ville par l’architecte et urbaniste André Lurçat, après les destructions de la Deuxième Guerre Mondiale, le composent à 90%. Telle une personne au caractère bien trempé, que l’on aime ou pas ce centre à l’aspect moderne, il ne laisse jamais personne indifférent. Voilà qui n’est pas donné à toute ville! Des fameux « meetings d’urbanisme » associant les Maubeugeois à la fin des années 50 à la consécration de l’église Saint Pierre Saint Paul, symbole de la ville, dix ans plus tard, l’histoire du nouveau Maubeuge est réellement passionnante, que vous soyez férus ou pas d’histoire et d’architecture. » Source : OT Maubeuge

p9130210

PATRIMOINE

chapelle des Soeurs Noires, construite au XVIIème siècle. Elle faisait partie du couvent des religieuses de Saint-Augustin (fondé en 1455), et était située à côté de l’hôpital militaire construit par Vauban (1680, détruit en mai 1940). Sa façade est de style baroque. Elle est inscrite aux MH depuis 1949.

p9130311

p4243610

Architecture moderne d’André Lurçat le long de l’Avenue Franklin Roosevelt, depuis la Place des Nations. Haut de 43 m, le clocher de l’église Saint Pierre Saint Paul, en béton armé et brique de verre, contient un carillon de 28 cloches. L’église est l’oeuvre des architectes André Lurçat et Henri Lafitte, consacrée en 1958, remplaçant l’église détruite par les allemands en 1940 comme 90% de la ville. C’est la 6ème église de Maubeuge depuis le 7ème siècle. Elle est inscrite aux Monuments Historiques depuis 2002.

« En 1945, André Lurçat est nommé architecte et urbaniste en chef de la reconstruction de Maubeuge. La ville sera un exemple de formalisation des théories de l’urbanisme moderne : claire, verte, ensoleillée et aérée.En 1949, André Lurçat est désigné pour reconstruire l’église. Il conçoit un édifice entièrement en béton, couvert d’une terrasse, élevé entre 1955 et 1958. Les poteaux porteurs séparent les trois vaisseaux de la nef et forment un arc de cercle entre le choeur et le déambulatoire. Deux chapelles latérales occupent les bras du transept. Les mosaïques sont l’oeuvre de Jean et Catherine Lurçat, le mobilier des autels est sculpté par Félix Roulin et les vitraux sont dus à Bernard Pelletier. André Lurçat réalise trois créations avec le financement pour les dommages de guerre : avenue Mabuse, le mail de Sambre et l’église Saint-Pierre-Saint-Paul qui se situe dans la partie nord, la plus haute de la ville. » Source : Mérimée.

p4243711

Sainte Aldegonde, née vers 630 à Cousolre, fondatrice de l’Abbaye de Maubeuge, naissance de la ville en 661.
L’église Saints Pierre et Paul de Maubeuge abrite le trésor de la Sainte, dont un remarquable reliquaire du XVème siècle, une crosse et des bannières qui servaient aux processions.

p9130321

Monument de Wattignies, du sculpteur Léon Fagel, commémore la bataille de Wattignies (15-16 octobre 1793), victoire des révolutionnaires français sur les troupes autrichiennes, qui sauva Paris. Il représente les généraux Carnot, Jourdan et Duquesnoy au moment où ils proclament le triomphe après 2 jours de combat. Au sommet du monument, un jeune soldat est représenté criant Victoire !

Au dos du monument est représenté le petit tambour alsacien Sthrau, jeune recrue de 15 ans qui s’est sacrifié pour son armée.

Image hébergée par servimg.com

p9130211

Kiosque à concert décagonal construit en 1874 sur la Place Verte. A l’arrière, le Chapitre de Sainte Aldegonde, construit au XVIIème siècle et inscrit aux MH depuis 1941. Il abrite aujourd’hui le Lycée Notre-Dame-de-Grâce.

p9130319

Grande Grimpette, reliant la ville haute aux berges de la Sambre. Louis XIV l’aurait emprunté. Il en existait plusieurs, c’est le dernier qui subsiste.

p9130318

Apollon, le dieu solaire dans la cité du Clair de Lune…
La statue en bronze datant de 1930 est l’oeuvre du sculpteur François Sicard (1862 – 1934, lauréat du Prix de Rome, membre de l’Académie des beaux-arts) et du fondeur Gatti. Après avoir été attribuée au musée du Louvre, la statue a trôné au jardin du Luxembourg jusqu’en 1956 où elle rejoint le regretté musée Henri Boez de Maubeuge. Elle est désormais affectée au musée d’Orsay et trône sur la Place Verte.

p4243710

Collège des Jésuites (XVIIème siècle) et ancienne Chapelle des Jésuites, aujourd’hui la Salle Sthrau (façade du XVIIème siècle), inscrite aux MH depuis 1958. L’intérieur de la Salle Sthrau est remarquable, mais en très mauvais état (Photo de Sylvain Margaine) !

p9130322

Moulin Tablette, construit en 1799 à l’extérieur des remparts. Un projet immobilier voulait le détruire totalement dans les années 90 mais sera annulé à temps. Sa restauration durera de 1993 à 2000. C’est l’unique moulin en Europe à posséder un colombage intérieur et circulaire (octogonal).

p9130310

Square Jourdan

p4243712

Ecluse de la Sambre

p9266311

Mail de la Sambre

p9266120

p9130323

Clair de lune sur la Sambre

p9266310

Réplique du Char mitrailleuse Renault FT 1917.

p9130215

Pignon de l’ancienne école primaire, aujourd’hui lycée catholique Notre-Dame-de-Grâce, une remarquable mosaïque, datant de 1913 et représentant une scène de récréation, réalisée par le peintre fresquiste Jean-Paul Lafitte. A l’arrière de la fresque, on voit la silhouette de Maubeuge, avant sa destruction.

p9130324

REMPARTS

Porte de Mons (XVIIème siècle), classée aux Monuments Historiques depuis 1924. Maubeuge est une des forteresses de Vauban les mieux préservés du Nord. Elle possède encore toutes ses fortifications de la rive gauche de la Sambre avec ses 5 bastions.

Image hébergée par servimg.com

Coté ville, la Porte de Mons est composée d’un pavillon à fronton et combles à la Mansart. Elle accueille aujourd’hui l’Office du Tourisme et la Maison Folie de Maubeuge (à la suite de Lille 2004). Elle met en avant la puissance de Louis XIV. Elle a été miraculeusement rescapée des bombardements… C’est la dernière porte de la ville forte.

p9130316

Côté extérieur de la Porte de Mons (1685). Au dessus de la voûte est inscrit (en latin) : « Louis le Grand, roi très chrétien, triomphant des Belges, des Sequanes et des Germains, dans sa durable majesté, afin d’opposer à la capitale du Hainaut (Mons) un rempart proche et solide, a entouré cette ville de fortifications et d’ouvrages de défense. L’an du Christ 1685. »

p9130314

p9130315

p9130312

p9130313

Image hébergée par servimg.com

Corps de Garde (1683) et le pont dormant de la porte de Mons. Il accueillait une garde contrôlant les voyageurs et le pont levis. C’est aujourd’hui le Musée du Corps de Garde sur l’histoire militaire et les fortifications de Maubeuge. Il est ouvert tous les 2èmes et 4èmes dimanches de mai à octobre, de 15h30 à 18h.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Canon de campagne (1853), protègant toujours la demi-lune de la Porte de Mons.

Image hébergée par servimg.com

p9266310

Vieille Sambre, ancien bras de la rivière détourné par Vauban pour défendre le Bastion Falize, datant du XVIIème siècle.

Image hébergée par servimg.com

Lunette de la Pisselotte, ouvrage militaire entre les Bastions des Capucins et de la Croix. Des écluses permettaient d’inonder le fossé.

p9130326

Le marais, zone humide arrosée par la rivière Pisselotte (ses eaux ont été utilisées pour brasser la Porter 39 et la Pils Nervia 29).

p9130327

ZOO DE MAUBEUGE

Zoo de Maubeuge, d’une surface de 7 ha dans les remparts et accueillant plus de 300 animaux dont 60 espèces des 5 continents.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

PATRIMOINE FESTIF

Géants de Maubeuge

p9266111

Géant Mabuse. Peintre, dessinateur et graveur flamand, Jan Mabuse est né à Maubeuge en 1478 ! On retrouve ses œuvres au Staatliche Museum de Berlin, au Louvre ou encore à la National Gallery de Londres. En 2010 et 2011, le Metropolitan Museum of Art de New York et la National Gallery de Londres lui consacrent une exposition majeure.

p9266115

Sainte Aldegonde, fondatrice de Maubeuge, et Jean Armand de Joyeuse.

p9266112

Sainte Waudru, fondatrice de Mons.

p9266113

Rosette de Petit Sars et Marguerite de Joyeuse.

p9266114

Baptême de Sainte Aldegonde et Sainte Waudru

Image de prévisualisation YouTube

Noël

pc199319

pc199322

pc199320

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Une Réponse à “Maubeuge”

  1. linard sylvie dit :

    Très belles photos qui permettent de se promener dans Maubeuge. Pourquoi pas des photos du zoo ?

Laisser un commentaire

 

l'île du diable |
Mangas |
photos sympas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photographisme
| balade
| Photos de Bretagne