Poix-du-Nord

  • Entité paysagère : Ondulations hennuyères
  • Commune du Parc Naturel Régional de l’Avesnois
  • Population : 2 187 hab.
  • Altitude : min : 104 m – max : 151 m
  • A voir : Eglise Saint-Martin, Keighley Hall, Monument Talma, lavoirs, patrimoine industriel, chapelles,…

« Poix-du-Nord fut occupée très tôt comme le démontre la mise au jour de restes d’une villa romaine au hameau de Wagnonville. Vers 650, Poix appartient au comté de Famars. En 749 un conflit entre l’abbaye Saint-Denis et celle de Maroilles a pour objet le hameau de Wagnonville. L’évêque Liétard confirme l’abbaye de Maroilles dans ses possessions à Poix (église et ses biens, des terres cultivables, des près, manse seigneuriale et 14 manses de serfs) en 1131.
Le château – aujourd’hui disparu mais connu grâce aux gouaches des Albums de Croy – est attesté dès l’époque de Marguerite de Flandre. A la tête de la seigneurie se succèdent des familles illustres de la région : les de Montigny, d’Yve et les Landas. Au XVe siècle, elle échoit à Baudoin de Chastelain, vicomte de Thérouanne, pair de Flandre dont les descendants la possédèrent jusqu’en 1815.
Au cours du XIXe siècle, la commune connaît un essor industriel considérable : agriculture, briqueterie, four à chaux, tuileries, ateliers de tissage à domicile, filatures, fabrique de chicorée, ateliers métallurgiques. Poix souffre considérablement durant la Première Guerre mondiale. Au sortir de la guerre, en raison de son état déplorable, la ville anglaise de Keighley décide de l’adopter en août 1919 et de soutenir financièrement sa reconstruction. Ainsi, Keighley offre à la ville une salle des fêtes – le Kinghley Hall – singulière par son architecture.
Le célèbre tragédien François-Joseph Talma (1763-1826) , originaire de Poix, acteur favori de Napoléon 1er, est une figure emblématique de la commune. » Base Mérimée

PATRIMOINE

Eglise Saint-Martin, reconstruite au XIXème siècle et le Monument aux Morts.

Image hébergée par servimg.com

Keighley Hall, salle des fêtes financée par la ville de Keighley (Angleterre) après les destructions de la première guerre mondiale. Dessinée par les architectes anglais, elle est dans un style anglais. Le blason de la ville du Yorkshire se trouve sur le fronton.

Poix-du-Nord pc159210

Lavoir de la fontaine des Warennes, datant de 1850. Poix-du-Nord possède 4 fontaines dont 2 lavoirs.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Lavoir de la fontaine du Marais du Moulin, sur la Place Talma, datant de 1850.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statue de Talma, le grand tragédien, comédien préféré de l’Empereur Napoléon. C’est le troisième exemplaire, les 2 autres ont été fondus par les allemands, celle-ci date de 1988. C’est l’oeuvre de François Dufour, artiste sculpteur de Neuville-en-Avesnois.

Talma est né à Paris mais a passé une partie de sa jeunesse à Poix du Nord. Il avait écrit une lettre évoquant sa jeunesse en 1808 : « Je n’ai pas eu le bonheur de naître parmi vous, mais toute la famille réside depuis un temps immémorial dans ce département. Poix et ses environs sont presque entièrement peuplés de tous mes parents. Je regarde ce pays comme mon pays natal : mon père y est né, et j’y ai passé moi-même les premières années de mon enfance. Je tiens à plaisir d’aller quelque fois me délasser au sein de cette grande famille.« 

Image hébergée par servimg.com

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Laisser un commentaire

 

l'île du diable |
Mangas |
photos sympas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photographisme
| balade
| Photos de Bretagne