Saint Aubin

  • Entité paysagère : Thiérache
  • Commune du Parc Naturel Régional de l’Avesnois
  • Population : 371 hab.
  • Altitude : min : 140 m – max : 197 m
  • A voir : Eglise Saint-Alban, kiosque à danser, deux moulins à eau, fromagerie, fontaine, fermes, Vallée de la Tarsies, chapelles,…

« L’aqueduc alimentant Bavay en eau à partir de la source de Floursies traversait la commune de Saint-Aubin mais il n’en reste pas de traces connues. Dès 1083, le village est mentionné dans la charte de l’évêque Gérard de Cambrai qui attribue l’autel de l’église Saint-Alban à l’abbaye d’Hautmont. Au XIIe siècle, Gautier II, seigneur d’Avesnes, possédait un manoir à Saint-Aubin. Vers 1199, il y érigea une chapelle. Avant 1241, le manoir échut aux chevaliers du Temple, d’où il a gardé jusqu’à aujourd’hui le nom de Cense du Temple. La commanderie comprenait le logis, une chapelle et un moulin à eau. Après la suppression de cet ordre en 1314, il appartint aux Chevaliers de Rhodes, devenus Chevaliers de Malte en 1830. Ceux-ci ont conservé la cense du Temple jusqu’à la Révolution. Elle a été ensuite transformée en ferme, la chapelle servant en 1839 de laiterie, puis de grange. Le pignon a alors été abattu. Un incendie a ravagé en 1942 une partie des bâtiments. Les sablières de la chapelle, qui existe toujours, ont été démontées et figurent dans les collections de la Société archéologique d’Avesnes.
Saint-Aubin faisait partie avec Floursies au nord-est, et Semousies au sud des quatre communes du Sart de Dourlers, une clairière défrichée au cœur de la Haie d’Avesnes. Le village lui-même constitue un démembrement de Dourlers, dont il n’est séparé qu’en 1725 sur le plan de l’autonomie municipale, même si la paroisse de Saint-Aubin remonte à 1186. Il appartenait à la prévôté de Maubeuge.
L’église paroissiale, dédiée à Saint-Aubin, comporte plusieurs étapes de construction. Candice Dubois a mis en évidence des éléments romans, notamment la base des murs des bas-côtés qui ont été reconstruits au XVIe siècle. La nef, dont les piliers romans ont été repris à l’époque moderne, et le transept auraient été partiellement reconstruits en 1450, selon une date portée aujourd’hui disparue.
Le moulin banal, utilisé pour les quatre communes du Sart de Dourlers, se trouve sur le territoire de Saint-Aubin, alimenté par le ruisseau de la Tarsy. Au XIXe siècle, le sol de la commune est pauvre. La boissellerie est pratiquée (4 ouvriers à la veille de la Révolution). Les principales activités industrielles sont en 1839 une carrière et une scierie de marbre. Un filon de marbre rouge a été exploité à cette époque. Vers 1850 a été également extrait du minerai de fer travaillé dans les hauts-fourneaux d’Aulnoye. » Base Mérimée

Saint Aubin p7177814

PATRIMOINE

Eglise fortifiée Saint-Alban, datant de 1450 – 1500. Au 1er plan, dalle de pierre bleue, pour le jeu de quilles. Ce jeu traditionnel est malheureusement en train de se perdre…

Image hébergée par servimg.com

Chapelle dans le cimetière de l’église (ancienne tour fortifiée ?)

Image hébergée par servimg.com

Crèche sous le porche de l’église

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Mairie

Image hébergée par servimg.com

Kiosque à danser circulaire (début du XXème siècle)

p7177710

Image hébergée par servimg.com

Moulin banal, sur la Tarsies, datant des XVII, XVIII et XIXèmes siècles et ses origines remontent au XIIIème siècle. Il possédait 3 roues à aubes.

Image hébergée par servimg.com

Chute du moulin

Image hébergée par servimg.com

Petit moulin datant du XVIIème siècle et sa cascade de 2m sur la Tarsies. Il est appelé « petit moulin » car il n’a pas appartenu à une abbaye ou un seigneur.

p3084011

Presbytère datant de 1712

Image hébergée par servimg.com

Oratoire « Notre Dame de Liesse » date de 1687 et a été restauré en 2011 par des bénévoles du village. A l’arrière on aperçoit l’église fortifiée (1450) et des biquettes sympas

pb271911

Calvaire du Pont des Loups (XIXème siècle) accompagné par 2 oratoires en pierre bleue : celui de gauche, de forme cylindrique, est dédié à Notre Dame de Grâce et celui de droite, de forme carré, est dédié à tous les saints. Il a été restauré grâce à des bénévoles d’avril à juillet 2013.

pb271912

Ferme, vente de viande de race blanc-bleu.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Puits à margelle au sol et fontaine au bord de la Tarsies

Image hébergée par servimg.com

Tarsies, affluent de la Sambre

Image hébergée par servimg.com

Arbre proche du Petit Moulin

p4215410

Ferme du Pont des Loups avec la boutique et le processus de fabrication des fromages fermiers que l’on peut suivre derrière les vitres. La ferme produit le maroilles (médaille d’or au concours général agricole), la boulette d’Avesnes, le t’chiot biloute, le dauphin, la baguette aux graines de moutarde, le rouchi à l’échalote, le coeur du pont des loups, le vieux lille, le bienfait et le fromage blanc.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

p5183410

Image hébergée par servimg.com

Moule à beurre en bois

Image hébergée par servimg.com

Moule à maroilles en bois

Image hébergée par servimg.com

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Laisser un commentaire

 

l'île du diable |
Mangas |
photos sympas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photographisme
| balade
| Photos de Bretagne