Vendegies-au-Bois

  • Entité paysagère : Ondulations hennuyères
  • Commune du Parc Naturel Régional de l’Avesnois
  • Population : 499 hab.
  • Altitude : min : 107 m – max : 147 m
  • A voir : Eglise Saint-Humbert, Château, bois de Vendegies, chapelles,…

« Dans le bois de Vendegies, sur l’ancienne voie romaine Bavay-Saint-Quentin, furent retrouvés les vestiges d’un bâtiment romain. En 661, le testament de sainte Aldegonde donne Wandegeias (l’église et ses dépendances) au chapitre de chanoinesses de Maubeuge. Une charte de l’évêque de Cambrai Liétard confirme également la présence de biens de l’abbaye de Maroilles à Vendegies en 1131. 
Au XVIe siècle, la seigneurie est aux mains de la famille de Montmorency-Hornes. En 1562, Antoine de Gognies l’acquiert lorsqu’il accède à la charge de gouverneur du Quesnoy. Par le mariage de sa petite-fille, en 1624, la seigneurie passe dans la famille de Bonnières qui la conserve jusqu’en 1766. A cette date, la seigneurie est cédée à François Ignace Bouchelet, écuyer, conseiller, secrétaire du roi près le parlement de Flandre dont les descendants habitent le château jusqu’au XXe siècle. Le château, de fondation ancienne (le château fort est détruit en 1340 et reconstruit au XVIe siècle) , présente divers bâtiments principalement érigés au XVIIe siècle. Remanié en 1825, il est fortement endommagé durant la Première Guerre mondiale, puis abandonné, avant d’être aujourd’hui restauré par ses actuels propriétaires. » Base Mérimée

PATRIMOINE

Château de Vendegies-au-Bois, construit aux XVIème et XVIIème siècles.

« Le plus ancien seigneur connu est Thomas de Goegnies, cité dans une charte de 1284. A partir du XIVe siècle, le château changea souvent de mains; il fut d’abord aux Montigny, puis aux Montmorency; en 1562, Floris de Montmorency le vendit à Antoine de Goegnies, marié à Marie d’Éclaibes. En 1600, sa fille se maria avec Louis de Beaufort, gouverneur du Quesnoy. En 1624, par mariage encore, l’édifice passa à Philippe Albert de Bonnières, gouverneur de Binche, qui, en 1766, le vendit à Bouchelet de Beaurain dont les descendants l’ont conservé jusqu’à nos jours. Il se trouve au fond du village, au pied d’un petit cours d’eau nommé Harpies; une longue allée plantée d’arbres le précède. Il ne reste que deux des quatre ailes qui devaient exister primitivement et trois tours faisant saillie aux angles de ce demi-quadrilatère. L’entrée principale s’ouvre sur l’aile est, comportant quatre niveaux, des caves, un rez-dechaussée et un étage percés l’un et l’autre de dix fenêtres, et des combles éclairés par des lucarnes.

L’ensemble de la construction, datée du début du XVIIe siècle, a été réalisé en brique, seuls les angles et les encadrements des fenêtres ont été bâtis en pierre calcaire. Les fenêtres étaient pourvues de meneaux à l’origine, ont été agrandies et transformées au XVIIIe siècle. » Source : chateau-fort-manoir-chateau.eu

Vendegies-au-Bois p6272920

p6272910

p3167310

p6272921

Monument aux morts

Image hébergée par servimg.com

British Cemetery, cimetière militaire britannique où reposent 43 soldats. Le village a été délivré par les britanniques le 23 octobre 1918 à la suite de la Bataille de Cambrai, pendant l’offensive des cent jours. Plus d’informations : https://www.cwgc.org/find-a-cemetery/cemetery/35406/VENDEGIES-AU-BOIS%20BRITISH%20CEMETERY

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

D’autres photos à venir prochainement

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Une Réponse à “Vendegies-au-Bois”

  1. Luc. dit :

    Bonsoir Melvin. Super ton travail. Le château est propriété actuelle de Bertrand Peuble (industriel) Sa fille occupe également la ferme du château où elle a monté un élevage de chevaux de compétition et une piste équestre d’évaluation.

Laisser un commentaire

 

l'île du diable |
Mangas |
photos sympas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photographisme
| balade
| Photos de Bretagne