Wargnies-le-Grand

  • Entité paysagère : Ondulations hennuyères
  • Commune du Parc Naturel Régional de l’Avesnois
  • Population : 1 067  hab.
  • Altitude : min : 57 m – max : 116 m
  • A voir : Eglise Saint-Amand, mausolée du Philanthrope, maison du Philanthrope, chapelles,…

« La découverte en 1879 à Wargnies-le-Grand de fragments de tuiles romaines témoigne modestement de l’occupation ancienne du site. En 847, le village est la propriété de l’abbaye de Saint-Amand, possession confirmée au début du XIIe siècle par l’évêque de Cambrai. C’est à cette période qu’apparaissent les seigneurs de Wargnies. Le château seigneurial médiéval et sa motte, connus par la gouache des albums de Croy des années 1600, ont totalement disparu. Au XVIe siècle, par mariages et successions, Wargnies passe aux mains de la famille d’Anneux. Des lettres patentes de Philippe IV d’Espagne érigent la seigneurie en marquisat en 1651 au profit de Philippe d’Anneux, gouverneur d’Avesnes. En 1784, Jacques Martin Joseph, comte d’Espiennes, seigneur de Jenlain, en fait l’acquisition. Au XIXe siècle, la famille Dervaux – propriétaire de nombreuses terres et fondatrice d’une importante sucrerie qui fonctionna de 1835 à 1904 – fournit des maires, fonde des écoles et entame la reconstruction de l’église.
Les monuments les plus connus du village sont d’une part le calvaire en bois réalisé par Jean-Baptiste Danezan en 1784 et d’autre part le mausolée dit du Philanthrope dont l’important décor sculpté fut exécuté par Charles-Edmond Boulenger. » Base Mérimée

PATRIMOINE

Eglise Saint Amand, construite en 1885 à l’emplacement de l’église du XIIIème siècle.

Image hébergée par servimg.com

Colonnes à chapiteaux (XIIIème siècle) provenant de l’ancienne église.

Image hébergée par servimg.com

Pierres tombales (XIVème siècle – MH) d’un seigneur de Wargnies et de sa femme. Elles proviennent de la Ferme dite du Château.

Image hébergée par servimg.com

Tombeau du Philanthrope. Dans la salle souterraine, tapissée de pierre bleue, le sarcophage réaliste représente le défunt sur son lit de mort. A son chevet est agenouillée une religieuse en prière pour l’éternité, message d’outre-tombe appelant à la paix et au recueillement. Ce « philanthrope », riche célibataire en 1926, avait mené une vie charitable et légué ses biens aux pauvres.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

© COPYRIGHT : Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisations !

Laisser un commentaire

 

l'île du diable |
Mangas |
photos sympas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photographisme
| balade
| Photos de Bretagne